Castle Rock :: 
FACE YOUR FEAR
 :: We lie best when we lie to ourselves :: welcome in a cursed town
Partagez | 
 

 Wesley Grant - Are there people worth melting for ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 32

ft. : Rami Malek


MessageSujet: Wesley Grant - Are there people worth melting for ?   Sam 2 Juin - 19:34

''Monsters are real. Ghosts are too.
Wesley
Grant
34 ans
Carrie


LIEU DE NAISSANCE : Castle Rock - NATIONALITÉ : Américain - ÉTAT CIVIL : Célibataire - ORIENTATION : Les gens pensent qu'il n'a d'yeux que pour ses figures de cire. En vérité, Wesley est pansexuel, attiré par les qualités mentales d'une personne bien plus que par ses atouts physiques ou son genre. - MÉTIER/ÉTUDE : Gardien du musée de cire de Castle Rock - FAMILLE : Fils unique, son père était officier de police et sa mère était et demeure femme au foyer. A 12 ans, Wesley a poussé l'homme dans l'escalier, pour protéger sa mère des maltraitances qu'il lui faisait subir. Mrs Grant ne lui a jamais pardonné son geste et, le liant à elle par culpabilité et en manipulant son coeur naïf et altruiste, elle a fait de Wes son punching-ball personnel. Pour Wesley, sa véritable famille, ce sont les figures de cire du musée, les seules qui ne le jugent pas, les seules qui le comprennent.  - AVATAR : Rami Malek


We make up horrors to help us deal with the real ones.

TRAUMATISME(S)

Wesley a vécu son lot d'événements traumatiques, que ce soit dû au mauvais traitement de son père, puis de sa mère, ou les violences diverses et variées qu'il a subi de la part de ses camarades de classe.

Mais l'événement traumatique le plus marquant de sa vie reste probablement le jour où il a assassiné son père. Où, après des années de souffrance, de maltraitance, de douleur, quelque chose s'est brisé en lui, relâchant une violence dont il se croyait tout bonnement incapable.

Il n'en pouvait plus de voir sa mère pleurer. Il était las de tenter, encore et encore, de témoigner contre son père qui avait son badge et ses collègues pour les protéger des "mensonges d'un gamin perturbé". Ce quotidien fait de pleurs, de cris, de coups... Ce n'était plus possible. Plus possible.

Ils vivaient encore dans une maison, à cette époque. Une maison aux escaliers qui craquaient. Souvent, Wesley les montait et les descendait, créant une mélodie grinçante dont il était le seul à apprécier la musicalité. Et, parfois, il les gravissait et dévalait en courant, pour échapper aux mains de son père, pour protéger sa mère.

Cette fois-ci, il les avait montés quatre à quatre pour sa mère. C'était une "dispute" comme une autre : sa mère qui faisait trop de bruit, alors que son père voulait regarder la télévision en paix. Wesley était habitué à faire tampon, à récolter les larmes de sa mère, à s'interposer entre ses parents pour préserver sa maman qu'il aimait tant.

Il ne saurait dire exactement ce qui l'avait poussé à agir ainsi. Le sang sur le visage de sa maman ? Les vociférations de son père, qui vrillaient ses tympans sensibles ? Tout ce qu'il savait, c'était que, une seconde avant, il fixait son père droit dans les yeux, comme il ne l'avait jamais fait auparavant. Et, une seconde après... il le poussait.

La scène s'était jouée au ralenti. Le corps de son père dévalant les escaliers, jouant la musique la plus entraînante que le grincement des marches ait pu produire jusqu'alors, puis ce craquement final, sinistre. Et, pour finir, le cri de sa mère. Un cri horrifié.

Le reste était flou, perdu dans un brouillard. Il se rappelait vaguement avoir fait face à un juge pour enfants, qui avait reconnu le mauvais traitement et avait fait valoir la nécessité d'un suivi psychiatrique pour l'adolescent. Il se souvenait des médicaments, des longues heures de silence jusqu'à ce que la langue ne se délie, que les mots n'affluent et les larmes ne coulent.

Mais ce qu'il se rappelait, surtout, c'était son retour. Un retour auprès de sa mère, un câlin sans amour et la pression de ses doigts sur son corps qui traduisait toute la haine que Mrs Grant éprouvait désormais pour son fils. L'assassin qui lui avait pris son mari, l'homme qu'elle aimait tant...



There's blood in every backyard, inside every home.


1) Wesley est un client régulier du musée de cire depuis ses plus jeunes années. C'est là qu'il se réfugiait lorsqu'il ne pouvait plus supporter le traitement infligé par son père ou, par la suite, de la main de sa mère. C'est aussi ici qu'il trouvait abri face aux violences qu'il subissait à l'école, lui que l'on trouvait si bizarre et décalé. Les figures de cire, calmes et un peu déformées, lui renvoyaient sa propre image. Elles le rassuraient, le réconfortaient. Il lui est même arrivé de passer la nuit à l'intérieur du musée, déjouant la surveillance des gardiens, et dormant auprès de ses figures préférées, comme Albert Einstein ou Florence Nightingale.

2) Il s'est jeté sur le poste de gardien du musée dès qu'il s'est libéré, avec une impatience qui a été jugée "effrayante". Son plus grand souhait était d'être réuni avec sa "famille", ceux auprès de qui il s'est toujours senti en sécurité et même aimé. Il connaît toutes les figures de cire et leurs histoires et aime à les raconter aux visiteurs qui s'égarent au musée, sans réaliser qu'il participe lui-même à cette ambiance malaisante qui règne en ces lieux. On peut parfois le trouver murmurant des propos à peine compréhensibles aux figures, les observant avec amour. De temps en temps, Wesley a presque l'impression qu'elles lui répondent...

3) Wesley s'auto-mutile régulièrement, une façon pour lui de gérer la maltraitance quotidienne qu'il subit auprès de sa mère et la solitude permanente de son existence. Sa "torture" préférée ? La brûlure de cigarette. Parfois, il a presque l'impression de fondre sous la chaleur insupportable.

4) Malgré une maladresse sociale évidente, il n'y a pas plus gentil et prévenant que Wesley. L'homme est toujours prêt à tout pour ceux qui croisent sa route, sans rien demander en retour. Aider une vieille dame à traverser la rue, donner de l'argent à quelqu'un dans le besoin, offrir une oreille attentive et des paroles qu'il espère réconfortantes... Wesley est tourné vers les autres, s'oubliant régulièrement, un altruisme qu'il paie le prix fort puisqu'il l'empêche de se défaire de l'emprise de sa mère.

5) S'il l'avait souhaité, et ce malgré son passé difficile, Wesley aurait pu mener de grandes études et avoir une brillante carrière. D'une grande intelligence et doté d'une mémoire prodigieuse, l'homme surprend régulièrement son entourage par l'éloquence dont il peut faire preuve et son esprit d'analyse, qui contraste avec la profonde naïveté sociale dont il est affligé.

6) Il aime les animaux, particulièrement les chats. Il n'a jamais osé en recueillir un, par peur que son père, puis sa mère, ne vienne à le noyer, mais il prend régulièrement soin des chats du quartier et se rend souvent à l'animalerie de Castle Rock pour admirer les chatons.

7) Wesley est d'une nature profondément pacifiste. Depuis l'incident avec son père, il n'a plus jamais fait preuve de la moindre action violente, recevant les coups et les insultes sans les rendre, encaissant sans se défendre. D'une grande empathie, il ne supporte pas l'idée de blesser les autres et se rend malade lorsqu'il sait qu'il a involontairement provoqué un malaise ou rendu quelqu'un triste.

8 - Il fume de temps à autre, mais refuse de toucher à l'alcool, le poison de sa mère depuis la mort de son père. Il est terrifié à l'idée d'adopter des comportements similaires à ceux de sa génitrice s'il vient à engloutir la moindre goutte de bière ou de vin.

9) Il aime chanter, plus particulièrement les berceuses et ritournelles que sa mère chantonnait pour lui lorsqu'il n'était qu'un enfant. Sa comptine préférée ? Solomon Grundy, qu'il chante régulièrement dans les allées de son musée et lorsqu'il se laisse envahir par l'angoisse.

10) Lorsqu'il se présente, Wesley aime à dire que "ses amis l'appelent Wes". Le seul souci ? C'est qu'il n'a pas d'ami. Wesley Grant reste donc Wesley Grant pour la plupart des gens. Enfin, si. Si les figures de cire pouvaient parler, elles appeleraient Wesley Wes. Parce que Wes prend soin d'elles. Wes ne les juge pas. Wes ne les moque pas. Wes est leur ami.



Pseudo : Miss Robot - Pays : France - Inventé/Pré-lien : Inventé - Où avez-vous connu le forum? : Sur PRD - Commentaires : Le fofo a l'air génial Very Happy 
They live inside of us, and sometimes, they win”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 120

ft. : Red Balloon


MessageSujet: Re: Wesley Grant - Are there people worth melting for ?   Sam 2 Juin - 19:48

Officiellement bienvenue à toi jeune homme What a Face
Ce petit Wesley promet ! Il me tarde de tout lire ça.
N'hésite pas si besoin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 130

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: Wesley Grant - Are there people worth melting for ?   Sam 2 Juin - 19:54

Rox ne partagera certainement pas l'affection pour les statuts de cire, mais j'adore ce que tu as fait de Wesley! Tu écris trop bien!
Bienvenue à toi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 120

ft. : Red Balloon


MessageSujet: Re: Wesley Grant - Are there people worth melting for ?   Sam 2 Juin - 20:09

Welcome to Castle Rock. May you ends well...

   


   Tu es désormais validé! Tu peux donc aller découvrir le forum, si ce n'est pas déjà fait. Pour aider voici quelques liens rapides à visiter; tu pourras dès maintenant aller poster une fiche de liens pour trouver des connaissances à ton personnage. Si tu as déjà des idées en tête, tu peux également créer des pré-liens. Pour te lancer dans le rp, n'hésite pas à utiliser la recherche de RP. Une autre petite astuce pour trouver des liens; nous t'invitons à créer un téléphone à ton personnage, afin de pouvoir utiliser la rubrique petites annonces du Castle Rock Call.

   En cas de question, n'hésites pas à communiquer avec l'administration. Bonne chance!

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Wesley Grant - Are there people worth melting for ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Wesley Grant - Are there people worth melting for ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» Boat-people: L'etat ne peut rester les bras croises
» ★ GLAMOUR PEOPLE
» People's Glory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-