Castle Rock :: 
FACE YOUR FEAR
 :: We lie best when we lie to ourselves :: welcome in a cursed town
Partagez | 
 

 She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 35

ft. : Rose Leslie


MessageSujet: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Dim 3 Juin - 17:07

''Monsters are real. Ghosts are too.
Antonia « Tony »
Drew
31 ans
Bag of bones
 

LIEU DE NAISSANCE :La roulotte de sa grand-mère, au sud de la ville. Castle Rock l'a vue naître et l'enterrera probablement.  - NATIONALITÉ : Etas-unienne. ÉTAT CIVIL : Divorcée depuis quelques années, on lui connaît des aventures de ci de là. Jamais rien de sérieux néanmoins, Tony semblant incapable de garder qui que ce soit à ses côtés. ORIENTATION : Pansexuelle ? Elle ne s'est jamais vraiment posée la question. - MÉTIER/ÉTUDE : Infirmière au medical office, elle est le premier membre de sa famille à avoir un métier « stable ». L'escroquerie la débrouillardise coulant néanmoins dans ses veines, il lui arrive régulièrement de tirer les cartes à quelques âmes désœuvrées. Ses prédictions tirent plus du  bon sens que d'un véritablement don, mais ses clients semblent s'en contenter.   - FAMILLE : Impossible de faire plus « white trash » que les Drew de Castle Rock : escrocs et bonimenteurs depuis des générations. A l'heure actuelle, la famille se compose d'un père irresponsable, d'une aïeule chiromancienne (comme quoi) et dealeuse d'herbe, d'une sœur handicapée et d'elle-même. - AVATAR : Rose Leslie


We make up horrors to help us deal with the real ones.

TRAUMATISME(S)

« Laches-moi. Laches-moi !!! » Hurlait Tony, les yeux exorbités par la colère et le minois déformé en une grimace de douleur. Tirant sur son bras et repoussant la jeune-fille qui lui tenait tête, elle se débattait, essayant de quitter l'emprise de sa jeune sœur. Mais Lily avait plus de force qu'il n'en paraissait. Le visage en larme et les yeux clos, la plus jeune des sœurs Drew serrait fortement le bras de son aînée, enfonçant ses ongles dans la peau blanchâtre. Elle ne le faisait pas exprès bien évidemment et, toute candeur qu'elle était, avait à peine conscience de la douleur qu'elle infligeait à Tony. Tout ce qu'elle voyait elle, c'était sa grande-soeur, sa si douce grande-soeur qui la repoussait sans qu'elle ne comprenne pourquoi. Et plus Antonia semblait vouloir lui échapper, plus les pleurs redoublaient de volume. « Le bébé ! Le bébé !! » Répétait-elle alors que la colère de Tony grandissait.« Tais-toi ! Il y a pas de bébé, t'entend ??? ». Rageait-elle tirant sur son bras.
Il y en avait pourtant bien eu un de  bébé. Un embryon du moins, un ersatz de vie auquel, dans le plus grand secret, Tony n'avait pas souhaité donné suite. Cette grossesse, dont elle n'avait parlé à personne et encore moins au père, avait tout de suite été remarquée par sa sœur sans qu'aucun signe ne trahisse les changements de son corps.
Lily avait toujours eu cette capacité étrange. Elle qui était insensible au monde qui l'entourait, réussissait néanmoins à percevoir des choses que les autres ne voyaient pas. Ce que leur grand-mère appelait « le don », Lily n'était capable de le transcrire que dans le babillage enfantin qui était le sien, des avertissements incompréhensibles régulièrement ignorés par sa sœur. La disparition de la petite Suzie, le chat éventré des voisins, l'incendie d'une ancienne école...plus Lily essayait de la prévenir, plus l'infirmière faisait la sourde oreille, relayant ces indices à de sordides coïncidence. Si sa cadette n'avait déjà pas une vie facile, elle n'avait pas besoin de devenir une bête de foire. Le semblant de normalité dans laquelle elles vivaient, Tony voulait le protéger.

Aux hurlements de tristesse, se mêlèrent très vite les plaintes de voisins excédés qui cette nuit encore, ne dormiraient pas à cause de « la gogole ». Déjà, la plus âgée entendait les insultes fuser à travers les murs de la roulotte, et les avertissement de ceux qui menaçaient de finir ce que le bon dieu n'avait pas terminé. Des mots dont elle avait l'habitude mais qui, ce soir là, atteignit plus que de coutume la jeune rousse. La haine des uns se mêlait à son propre ressentiment, et dans un accès de rage, elle repoussa violemment l'adolescente qui enfin lacha prise « Putain Lily ! » cracha-t-elle tandis qu'elle cachait son visage entre ses mains, des larmes de colères se déversant sur ses joues « Pourqoi t'es pas... » commença-t-elle, se refusant néanmoins de finir sa phrase. Pourquoi n'était-elle pas normale ? Pourquoi n'était-elle pas comme tout le monde ? Pourquoi devait-elle toujours s'occuper d'elle ? Des phrases qui se succédaient dans sa tête quand la réponse était pourtant parfaitement Claire. Pourquoi Lily était-elle handicapée ? Parce que Tony n'avait pas fait ce qu'il fallait. Parce qu'elle avait été trop lente à la réaction, parce qu'elle avait préféré se taire plutôt qu'agir. Pourquoi Lily aurait éternellement trois ans d'âge mentale ? Parce que des années plutôt, Tony avait attendu sept secondes, exactement sept secondes avant de tirer sur le bras de sa mère qui était en train de noyer sa petite sœur.

Essuyant doucement ses yeux elle regarda son bras. Sa cadette ne l'avait pas ratée. Relevant la tête, elle remarqua cette dernière, recroquevillée et se balançant désormais sur elle-même dans un coin de la roulotte. « Lily... » appela-t-elle gentiment sans grand-succès. Se redressant malgré la douleur et la fatigue qui l’asseyait, elle s'approcha doucement de la plus jeune. « Lily, je suis désolée... » murmura-t-elle alors qu'elle posait doucement sur ses cheveux. A ce contact, la jeune-fille posa doucement sa tête contre le ventre de son aînée « Le bébé... » essaya-t-elle avant qu'Antonia ne la coupe. « Il n'y a plus de bébé Lily. Mais c'est pas grave...ce sera notre secret...d'accord ? »



There's blood in every backyard, inside every home.


Lorsqu'on parle des Drew, un mot revient souvent : « bouseux » ni plus, ni moins. Des ploucs dans la pure tradition péquenaud. Ce ne sont pas des mauvais bougres pourtant, juste des gens qui ont du faire avec ce qu'ils avaient. Trois fois rien en somme.

La légalité, ils ont jamais été très à l'aise avec. Le père d'Antonia a passé sa vie à monter des combines douteuses, toutes plus foireuses les unes que les autres. Sa grand-mère elle, raconte à qui veut l'entendre que les femmes de sa famille ont un don pour lire l'avenir. A Tony, elle a appri à lire les cartes quand elle-même, a fait des lignes de la main son métier. La chiromancie ne rapportant néanmoins pas des masses, la vielle-femme a fini par se lancer dans la culture de mari-juana.

Peut-être parce que ce n'était pas une vraie Drew, sa mère était le seul membre de la famille à sembler quelque peu normale aux yeux de Tony. Elle n'a pourtant conservée que très peu de souvenir de cette dernière. 25 ans qu'elle est sortie de leur vie, disparue, volatilisée. 25 ans qu'elle l'a abandonnée avec sa sœur handicapée.

Ce dont elle se rappelle par contre, c'est des pleurs de sa mère. Sa mère qui sanglotait dans un coin, comme une enfant prise en faute. Elle se rappelle de Lily aussi. Lily toute petite. Lily toute trempée. Lily toute bleue. Il lui avait fallut 7 secondes. 7 secondes pour intervenir, 7 secondes pour sauver sa sœur de la noyade. Leur père était absent -en déplacement ou en taule - quelle importance ? Il n'y avait qu'elle, sa mère infanticide et sa sœur en asphyxie qu'elle venait de sauver.

Ayant été privée d'oxygène trop longtemps, Lily souffre « entre autre » de retard mental et de troubles psychomoteurs. Du haut de ses 26 ans, son QI avoisine celui d'une enfant de 5 ans, son comportement celui d'une gamine de 4. C'est Tony qui l'a quasiment élevée. Par devoir sororale, par  amour aussi qu'elle dit. Par culpabilité et peur surtout...Lily a beau vivre chez leur grand-mère, elle reste extrêmement dépendante de Tony qui, tous les jours, fait l'aller-retour entre le south-side et le centre-ville. Et tant que sa cadette vivra, Tony restera bloquée à Castle Rock.

« La forêt l'a mangée ». Lily avait prononcé ces mots l'air de rien et sur le coup, personne n'y avait porté attention. Quelques heures plus tard, on apprenait la disparition d'une gamine du voisinage. 24H après, on retrouvait dans les bois, son cadavre mutilé. C'était ainsi que tout avait commencé. Les premiers mots d'une longue série qui hanterait Antonia. Elle n'a jamais vraiment su ce que c'était...Peut-être un sixième sens, ou une capacité développée par le cerveau cabossé de Lily. Sa grand-mère elle, est persuadée qu'il s'agit d'une manifestation du « don ».

En vérité, les sentiments de Tony envers Lily sont quelques peu ambivalents. Elle l'adore. Elle l'adore autant qu'elle lui en veut.  Et elle lui en veut autant qu'elle la craint, chassant comme elle peu l'idée que sa sœur puisse être connectée au mal qui ronge la ville.

D'aussi loin qu'elle se souvienne, Antonia a toujours détesté Castle Rock. Si elle est aujourd'hui résignée face à cette ville, ça n'a pas toujours été le cas, sa seule obsession gamine étant de fuir l'état du Maine. Elle n'avait pas d'objectif, pas de rêve particulier...juste partir pour ne jamais revenir. Elle s'était mise alors à épargner, économiser le moindre sous qui lui permettrait d'acheter sa future liberté. De ce fait, il n'est pas un fast-food ou un restaurant de la ville qui n'ait vu passé son CV ou chez qui elle n'ait fait la plonge. Caissière, vendeuse, femme de ménage... A l'époque, il fallait ramener de l'argent coûte que coûte. Si ses rêves d'évasions ne lui ont pas permis d'aller bien loin, ses précieuses économies ont quand même financé ses études d'infirmière.

« La brave petite ». Surnom officiel depuis plus de vingt ans, sobriquet affectueusement donné par les habitants de South Side. Ils l'ont vu grandir en courant partout, se débattre pour s'acheter une vie, se démener pour se trouver une situation. Ils l'ont vu devenir cette jeune-fille souriante, douce et affable. « La brave petite a bien grandi ». Car elle semble loin, désormais cette gamine aux cheveux ébouriffés, celle qui cognait au premier regard de travers. Combien de fois a-t-elle fini le nez en sang, les coudes écorchés et l’œil au beurre noir ? Elle était enragée. Enragée et perdue. Inquiète à l'idée que le mal ne la ronge également.

Parfois, elle a l'impression d'être vielle, vielle comme le monde. La vérité, c'est qu'elle a grandi très vite et tout fait rapidement. Alors comme elle se demande ce qui l'attend, elle tire les cartes. Pour les autres, pour elle, pour cette ville.




Pseudo : .Songbird - Pays : France - Inventé/Pré-lien : Inventé, toute juste sortie de mon petit cerveau   - Où avez-vous connu le forum? : En tombant dessus par hasard sur PRD Commentaires : Je l'aime déjà d'amour    
They live inside of us, and sometimes, they win”


Dernière édition par Antonia Drew le Lun 4 Juin - 18:57, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 72

ft. : Gal Gadot


MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Dim 3 Juin - 17:18

Bienvenue parmi nous belle rousse
Je crois que l'on ne va pas avoir de mal à se trouver un lien toi et moi
Bonne écriture pour la suite de ta fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 326

ft. : Elizabeth Olsen


MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Dim 3 Juin - 17:25

oh lala moi qui ait eu Rose en vava dernièrement, je ne peux qu'approuver de la voir dans le coin Bienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Messages : 130

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Dim 3 Juin - 18:10

Cette Tony, elle promet
Bienvenue à toi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 35

ft. : Rose Leslie


MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Dim 3 Juin - 20:05

@Eleanor Wilkes : Mais ouiii! J'ai dévoré ta fiche et j'avais l'intention de venir te harceler pour un lien dès que j'aurais fini la mienne !

@Logan Marsh : Alors c'est marrant que tu dises ça parce que de mon côté, Lizzie est une de mes actrices préférées pour jouer sur fofo, donc je ne peux que te retourner le compliment et être en total admiration devant ton vava ! Et puis, je suis rassurée que Rose te plaise, j'ai vraiment vraiment vraiment hésité à la prendre  !

@Rox Martell : Alors, ton vava + ton histoire de dingue + ton perso tout court...
Je ne sais pas si Tony promet, mais Rox déchire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 32

ft. : Rami Malek


MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Dim 3 Juin - 20:12

Bienvenue Very Happy ! Ton perso a l'air vraiment intéressant (et ton vava, je craque . Les plus belles, c'est les rousses ! Et c'est une brunette qui te dit ça Arrow). Je vais venir squatter ta fiche de liens quand tu seras validée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 326

ft. : Elizabeth Olsen


MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Dim 3 Juin - 20:14

@Antonia Drew omg cette histoire! Le hasard fait bien les choses, je rêvais de jouer Lizzie depuis un certain temps, j'avoue XD garde moi un lien au chaud alors et si tu as besoin j'ai une tonne de gifs en banque pour la belle Rose haha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Messages : 35

ft. : Rose Leslie


MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Dim 3 Juin - 20:19

@Wesley Grant : Viens donc, viens donc, parce que si tu ne le fais pas, c'est moi qui irait élire domicile sur la tienne ! Je suis toujours super heureuse de voir Rami sur des forums et avec l'histoire de dingue que tu nous as pondu en plus... ! Il faudra absolument qu'on se trouve un lien de malade !

@Logan Marsh : C'EST LE DESTIN QUI NOUS A REUNIT (comment ça j'en fais un peu trop?). Et bien sur que je te garde un lien au chaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 72

ft. : Gal Gadot


MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Dim 3 Juin - 20:28

@Antonia Drew a écrit:
@Eleanor Wilkes : Mais ouiii! J'ai dévoré ta fiche et j'avais l'intention de venir te harceler pour un lien dès que j'aurais fini la mienne !

Mow ça fait plaisir à savoir ça
Je prends ça comme une promesse alors Je vais être prête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 130

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Dim 3 Juin - 20:58

@Antonia Drew a écrit:


@Rox Martell : Alors, ton vava + ton histoire de dingue + ton perso tout court...
Je ne sais pas si Tony promet, mais Rox déchire

Aww merci, tant mieux si Rox te plaît.    On se trouvera un lien aussi après, il le faut!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 68

ft. : Jack Falahee


MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Dim 3 Juin - 21:25

Le portrait de la famille m'a tué.
Hâte d'en lire plus!
Du coup bienvenue et courage avec ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 47

ft. : Jack Falahee


MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Lun 4 Juin - 9:43

han cette belle rouquine
bienvenue à toi et hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 35

ft. : Rose Leslie


MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Lun 4 Juin - 12:58

Les frères Winchester : Ah c'est sur que niveau famille, vous êtes beaucoup mieux lotis  !

Ohlala, mais cet accueil de dingue ! Merci tout le monde, je sens que je vais me plaire ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 44

ft. : Adam Driver


MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Lun 4 Juin - 13:14

Rose Leslie convient tellement à ton perso  Hâte de lire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 35

ft. : Rose Leslie


MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Lun 4 Juin - 18:39

Adaaaaaaaaaam !
Merci beaucoup monsieur l'ex-médium !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 120

ft. : Red Balloon


MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   Lun 4 Juin - 19:12

Welcome to Castle Rock. May you ends well...



Tu es désormais validé! Tu peux donc aller découvrir le forum, si ce n'est pas déjà fait. Pour aider voici quelques liens rapides à visiter; tu pourras dès maintenant aller poster une fiche de liens pour trouver des connaissances à ton personnage. Si tu as déjà des idées en tête, tu peux également créer des pré-liens. Pour te lancer dans le rp, n'hésite pas à utiliser la recherche de RP. Une autre petite astuce pour trouver des liens; nous t'invitons à créer un téléphone à ton personnage, afin de pouvoir utiliser la rubrique petites annonces du Castle Rock Call.

En cas de question, n'hésites pas à communiquer avec l'administration. Bonne chance!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).   

Revenir en haut Aller en bas
 

She was not fragile like a flower; she was fragile like a bomb (Tony).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Like a flower [Daniel]
» Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile.. | Asher
» l'humour est un masque fragile (merci Digidix pour ce titre qui claque j'aurais pas fait mieux :) ) [pv Zassou]
» Quand je serai sûre de moi, un petit peu moins fragile, ça ira

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-