Castle Rock :: 
FACE YOUR FEAR
 :: We lie best when we lie to ourselves :: welcome in a cursed town
Partagez | 
 

 silas ☾ you can't wake up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 97

ft. : dylan o'brien


MessageSujet: silas ☾ you can't wake up   Lun 4 Juin - 19:51

''Monsters are real. Ghosts are too.
silas
hayes
26 hivers
dreamcatcher


LIEU DE NAISSANCE : (colorado) c'est là qu'il a grandit, dans cet Etat de l'Ouest Américain autrefois sauvage et indomptable. il est né les pieds dans le fumier et est fier de ses origines même s'il est heureux de s'en être éloigné. - NATIONALITÉ : (américaine) il en a l'accent et les manières, fils du Far West qui n'aime pas se répandre en politesse. patriote qui pourrait presque donner sa vie pour sa patrie mais surtout sa famille. - ÉTAT CIVIL : (célibâtard) solitaire endurci par les longues années passé la tête ensevelie sous d'indigestes livres de droit. coeur qui se veut de pierre mais bat pourtant la chamade à chaque fois. - ORIENTATION : (pansexuel) sexualité débridée qu'il se plaît à cacher afin de ne pas contrarier son paternel. corps qui se fiche pourtant de celui qui vient réchauffer son lit vide et gelé. - MÉTIER/ÉTUDE : (avocat) fraîchement diplômé et tout juste éloigné des bancs rassurants de l'école, il est cependant déterminé, presque borné. il a le désir de faire régner la justice et ce qu'importe la médiocrité du salaire qui lui est versé. - FAMILLE : (isolé) il n'y a que lui et son père qui se trouve à des kilomètres de là où il exerce. sa génitrice n'est qu'un vague souvenir qui a fini par s'estomper après qu'elle les ait abandonné il y a de cela de nombreuses années déjà. - AVATAR : dylan o'brien


We make up horrors to help us deal with the real ones.

TRAUMATISME(S)

(abandon) il n'avait que quatre ans quand elle a fait ses valises, quand elle est partie sans prévenir, sans un regard en arrière vers ce qui lui restait de famille. Son mari, son fils. Lui. Elle s'en est allée par une chaude soirée d'été, sans un mot, sans un indice sur l'endroit où elle comptait aller.
Son père, homme brisé et dévasté mais trop fier pour l'avouer lui avait simplement dit qu'elle avait refait sa vie loin de leur petite ville rustique et bucolique. Femme indépendante retournée dans son élément sans se soucier des conséquences.
Tragique évènement qui bouleversa son enfance et fit de lui l'homme qu'il est aujourd'hui. Adulte à présent mais toujours effrayé par la solitude. Peur de l'abandon qui lui étreint toujours les tripes à chaque fois qu'il laisse entrer quelqu'un dans sa vie.

(fusillade) il se rappelle simplement des coups de feu. Du bruit des détonations qui claquent dans l'air comme gronde le tonnerre un jour d'orage. Lui, planqué sous une table de la bibliothèque, les membres rendus tremblants par l'anxiété et l'attente, il a patienté pendant ce qui lui a semblé être une éternité.
Quand les deux meurtriers sont rentrés par la lourde porte, il se souvient avoir senti son coeur s'emballer. Tambour incessant frappant sa cage thoracique et lui faisant mal à la poitrine. Il se rappelle des pas et des épaisses chaussures noires venues envahir son champ de vision avant que celles-ci ne finissent par se diriger vers les fenêtres du lycée de Columbine.
Il se rappelle encore des tirs nourris sur la police avant que leurs armes ne se retournent lentement vers eux dans une tentative de suicide qui s'annonça particulièrement réussie. Lui, plus que les cris des victimes, c'est le sang qui l'a marqué, traumatisé. Epais liquide rougeâtre qui tapisse encore les murs dans ses rêves. Ça et les morceaux de cervelle répandus sur le sol de la bibliothèque.


There's blood in every backyard, inside every home.

(here i am, this is me)
les cris du nouveau né déchirent l'atmosphère étouffante de la chambre d'hôpital alors que la sage-femme se hâte de le nettoyer pour lui donner un air un peu plus présentable. Les yeux légèrement vitreux, les joues colorées, il s'égosille encore jusqu'à ce qu'une infirmière le glisse dans les bras rassurants de sa mère.
" Bienvenue, Silas... " le salue-t-elle dans un sourire ému où viennent se perdre quelques perles salées.
Lui, il se contente de la dévisager de son regard curieux et vulnérable sans se douter que, ces moments de tendresse, lui sauront bientôt arrachés.

(because of you, i am afraid)
☾ ☾
Les paupières papillonnent, tentant de s'habituer à l'éclatante lumière du soleil. Lentement, il tourne la tête en savourant une longue matinée bien méritée, baillant à s'en décrocher la mâchoire sans que personne ne soit là pour le voir.
" Maman ? " finit-il par appeler en se redressant sur son séant, l'estomac grommelant.
Seul le silence lui répond. Silence pesant pour un enfant de quatre ans. Silence cependant rapidement brisé par les pas lourds de son père qui entre dans la pièce.
" Silas ? "
La voix est rauque, brisée d'avoir trop pleuré et pourtant il lui adresse une grimace se voulant souriante avant de le soulever. Il prend sur lui et Silas est bien trop jeune pour le réaliser alors qu'il ne peut retenir la question fatidique.
" Où est Maman ? "
Les yeux embués, l'homme aux traits tirés se racle la gorge avant d'inventer une version enjolivée de la réalité.
" Elle est partie en vacances, mon trésor... Elle avait besoin de prendre l'air je pense. "
Ce que Silas ne sait pas, c'est qu'elle n'en reviendra pas. Même bien des années plus tard.

(come morning light, you and i'll be safe and sound)
☾ ☾ ☾
Son père l'y a laissé pour s'adresser au principal du lycée. Banc miteux d'une bibliothèque à moitié désaffectée mais qui lui convient plutôt bien alors que, les yeux rivés sur les pages noircies de caractères parfois incompréhensibles, il tente de déchiffrer un livre. Gamin avide d'apprendre, de comprendre et de devenir grand.
Pourtant alors qu'il essaie tant bien que mal de lire les phrases de ce bouquin bien trop compliquée au vu de ses jeunes années, retentit un cri. Cri perçant qui lui déchire les tympans, bientôt suivis de bruyants hurlements et d'une rafale de tirs nourris.
Paniqué, les pensées embrouillées, il reste d'abord tétanisé avant de se laisser glisser le long du dossier pour se retrouver recroquevillé sous l'imposante table de bois vernis. Là, il attend dans cette position que lui a un jour enseigné son père parfois un peu trop étouffant avec son besoin de le protéger à tout prix.
" La bibliothèque ! On aura accès aux fenêtres ! "
L'éclat de voix retentit dans le couloir alors que des pas lourds se dirigent vers lui. Bientôt, la lourde porte grince sur ses gongs et des chaussures noires envahissent son champs de vision. Les yeux écarquillés, il plaque une main sur sa bouche, s'empêchant presque de respirer, luttant pour ne pas s'effondrer. Il n'a que sept ans et, aujourd'hui, il devient survivant. Il veut vivre. A tout prix.

(living young and wild and free)
☾ ☾ ☾ ☾
Le liquide ambré lui brûle la trachée mais il a arrêté de grimacer depuis un bon moment déjà. Le regard perdu dans le vague, il titube sur ses jambes, vacillant avant de s'échouer sur un canapé.
" Hey, genius. Qu'est-ce qui t'arrives ? " lui demande quelqu'un qui lui paraît alors bien lointain.
Il relève la tête et le monde semble soudainement tanguer tandis qu'il lutte contre la nausée.
" J'crois... j'crois que je ne... tiens pas très bien... c'machin... " avoue-t-il difficilement, la bouche pâteuse. " J'ai... j'ai b'soin de m'allonger... "
Il pose ses mains sur ses temps et les masse longuement avant de froncer les sourcils en sentant des doigts se saisir de son menton. La vue légèrement brouillée, il observe d'un air perplexe ce gars qui, face à lui, semble se rapprocher d'un peu trop près. Quand ses lèvres finissent soudainement par se poser sur les siennes, il se contente d'entrouvrir la bouche dans une tentative de protestation, les yeux écarquillés, hébété.
" Que... "
Ses mots sont étouffés par le cachet qui vient se glisser entre ses dents alors qu'il est forcé de l'avaler. Premier baiser échangé avec un mec. Premier baiser qu'il aura sûrement oublié dans la soirée.
" Avec ça tu auras moins mal au crâne, demain. " lui assures cet illustre inconnu qui recule pour le laisser respirer.
Lui, il n'en sait trop rien. Il aurait simplement préféré un tube de dentifrice.

(memories in photos, too easy to rewrite)
☾ ☾ ☾ ☾ ☾
" Tu as quoi ?! "
Il crie mais son père reste stoïque, le visage grave. Sa tignasse est à présent parsemée du blanc des années passées à assumer seul la charge d'un enfant et il semble fatigué, comme si tout le poids du monde faisait ployer son pauvre dos d'homme âgé.
" J'ai dû emmener la chienne chez le vétérinaire. Son état s'est aggravé pendant la journée. Tu sais, elle souffrait beaucoup... "
Ses poings se serrent. De colère, de tristesse. De regrets. Son regard accusateur rivé dans celui de son géniteur, il fulmine presque.
" Tu aurais pu m'en parler ! Ou attendre que je sois rentré au moins ! "
Il fait brutalement volte-face pour monter les marches quatre-à-quatre et claquer violemment la porte de sa chambre. Parfois, la cohabitation devient difficile avec le dernier membre de sa famille...

(someday i'll be living in a big old city)
☾ ☾ ☾ ☾ ☾ ☾
" Qu'est-ce que le droit pénal ? "
La voix résonne dans l'amphithéâtre et il se hâte de lever le bras en même temps qu'une centaine d'autres étudiants. S'il est ici aujourd'hui, c'est pour réussir sa vie et, surtout, s'éloigner de l'ennui de sa petite ville tranquille. Ça et la présence étouffante de son unique parent.
Le regard du professeur passe dans les rangs avant de finalement s'arrêter sur une jeune fille juste devant lui. Celle-ci remue sur son siège, l'air mal à l'aise, mais elle répond tout de même avec succès alors que ce dernier l'interroge de manière presque sévère.
" Hey... " lâche-t-il quand l'homme passe à autre chose, tapotant la frêle épaule à sa portée. " Bien joué ! Moi c'est Silas... Et toi ? "
Sa voisine de devant se retourne vers lui et le dévisage d'un air surpris avant d'étirer un sourire timide, le teint rosis.
" Merci... Moi c'est Gabrielle. Mes amis m'appellent Gaby. "

(wise men say only fools rush in)
☾ ☾ ☾ ☾ ☾ ☾ ☾
Gaby, c'est cette fille qui l'a tout de suite séduit avec ses grands yeux bleus et ses cheveux soyeux. Quand elle sourit, elle a ces fossettes qui apparaissent au coin de ses lèvres et lui donnent la furieuse envie de croquer ses joues rougies et rebondies. Mais, Gaby, c'est surtout cette fille avec qui il sort aujourd'hui. La première fois d'une longue liste de choses diverses et variées qu'il n'est pas prêt de regretter.
Il ne se voit pas forcément finir sa vie avec mais c'est la compagne idéale pour les longues années d'études qui s'étalent encore à l'horizon plus si sombre de son avenir. Une jeune femme qu'il apprécie et avec qui il se fait un plaisir d'expérimenter la vie d'un adolescent libéré de l'étouffant carquois familial. Peut-être même un peu trop parfois.

(don't you know, you were born to fly)
☾ ☾ ☾ ☾ ☾ ☾ ☾ ☾
Les roues de la valise crissent sur le gravier de l'allée et il lève les yeux en direction du porche faiblement éclairé. C'est plus grand que ce qu'il avait imaginé, plus accueillant aussi. Un véritable pavillon, rien qu'à lui. Pour ça, il peut remercier le diplôme coincé entre deux habits, quelque part dans ses bagages.
Voilà bientôt un an qu'il en a terminé avec les bancs de l'école et les longues soirées passées à réviser. Jeune avocat prometteur et qui tente à présent de s'installer à son compte pour réaliser ses rêves d'enfant. Lui, il veut faire régner la justice, défendre la veuve et l'orphelin, se battre pour les opprimés qui n'en ont pas forcément les moyens. Juste cause que son paternel soutient malgré leur éloignement qui se fait bien sentir depuis quelques temps. C'est ça de grandir.

(weirder than weird)
☾ ☾ ☾ ☾ ☾ ☾ ☾ ☾ ☾
Il s'assoit et pose son café brûlant sur le bois ciré de son bureau. Ses lèvres s'entrouvrent alors pour laisser échapper un bâillement difficilement réprimé et il soupire en appuyant sur le bouton rouge de sa messagerie à priori remplie. Il n'a malheureusement pas les moyens nécessaires pour engager une secrétaire et écouter son répondeur tous les matins est une véritable galère qu'il ne peut gérer sans une bonne dose de caféine bien corsée.
" Merde, c'est aujourd'hui... "
Il pince les lèvres en se rappelant qu'il est appelé à la barre dans une semaine à peine et qu'il a prévu de rencontrer cet horrible médecin légiste avant. Un homme séduisant mais légèrement effrayant et avec lequel il évite de traîner le plus possible. Chose à présent impossible puisqu'il doit consolider sa défense et donc lui demander des informations plus détaillées. Enumération d'horreurs sans noms qui feront, à coups sûrs, frémir les jurés.

(monsters stuck in your head, monsters under your bed)
☾ ☾ ☾ ☾ ☾ ☾ ☾ ☾ ☾ ☾
C'est la police qui l'a appelé. Enfin, c'est une réalité qui n'est pas trop éloignée de la vérité puisque c'est en espionnant leurs fréquences radios qu'il a appris ce qui s'est passé. D'après les échanges qu'il a pu écouter, il s'agit d'un corps. Ici, à Castle Rock.
Nouvelle qui le fait frissonner malgré lui tandis qu'il réalise qu'un tueur erre sans doute dans cette petite ville qu'il pensait tranquille. Une nouvelle qui devrait pourtant le réjouir en un sens puisqu'il s'agit là d'une affaire capable de tromper son ennui et de lui permettre de payer son loyer.
Il attrape donc sa veste et sort en coup de vent, ses lunettes sur le nez. Qui dit crime, dit police et avocat. Les éventuels proches de la victime auront sûrement besoin de ses services. En attendant, rien ne l'empêche de se rendre sur place pour voir de quoi il en retourne réellement.
" C'est parti... "


Pseudo : roman éponyme à propos d'un empereur tyrannique - Pays : le pays de la baguette mais surtout de la raclette qui pue les pieds mais qu'on adore savourer - Inventé/Pré-lien : inventé mais je reste ouverte aux éventuelles idées de pré-liens - Où avez-vous connu le forum? : bazz', c'est la base ! - Commentaires : un forum pour psychopathes... c'est genre tellement original et je n'attendais que ça depuis déjà de longs mois ! z'êtes bô  
They live inside of us, and sometimes, they win”


Dernière édition par Silas Hayes le Sam 9 Juin - 1:44, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Messages : 325

ft. : Elizabeth Olsen


MessageSujet: Re: silas ☾ you can't wake up   Lun 4 Juin - 19:57

Bienvenue à toi Silas! bien mystérieux tout ça, hâte d'en savoir plus
Courage pour la fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 72

ft. : Gal Gadot


MessageSujet: Re: silas ☾ you can't wake up   Lun 4 Juin - 20:23

Bienvenuuue
Il risque de ne pas manquer de boulot à Castle Rock
Bonne écriture pour la suite de ta fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 47

ft. : Jack Falahee


MessageSujet: Re: silas ☾ you can't wake up   Lun 4 Juin - 20:32

plop plop plop
tu sais ce que je pense de ta présence
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 130

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: silas ☾ you can't wake up   Lun 4 Juin - 20:38

Dylan. Avocat. Far West.
Je l'aime déjà
Bienvenue à toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 97

ft. : dylan o'brien


MessageSujet: Re: silas ☾ you can't wake up   Lun 4 Juin - 21:38

Awww merci de l'accueil vous tous
Vu l'intrigue de dingue qui vient d'être postée je vais me grouiller de la finir cette fiche
Hâte de RP avec vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Messages : 68

ft. : Jack Falahee


MessageSujet: Re: silas ☾ you can't wake up   Mar 5 Juin - 2:11

@Aaron Winchester a écrit:
plop plop plop
tu sais ce que je pense de ta présence
bienvenue

+1
Courage quand même avec ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 126

ft. : Luke Mitchell


MessageSujet: Re: silas ☾ you can't wake up   Mar 5 Juin - 3:44

J'adore le début de ta fiche!
Bienvenue à toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 97

ft. : dylan o'brien


MessageSujet: Re: silas ☾ you can't wake up   Mar 5 Juin - 13:51

@ALEXIS WINCHESTER Merci sale bête
@JAKOB BYRNE Merci toi !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Messages : 141

ft. : Alicia Vikander


MessageSujet: Re: silas ☾ you can't wake up   Mar 5 Juin - 15:09

Wow je suis déjà fan Bienvenue à toi!
La partie sur la fusillade, ça nous fait presque un point commun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 97

ft. : dylan o'brien


MessageSujet: Re: silas ☾ you can't wake up   Mer 6 Juin - 15:01

Han merci !!!
Faudra qu'on parle lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Messages : 27

ft. : Daisy Ridley


MessageSujet: Re: silas ☾ you can't wake up   Mer 6 Juin - 19:33

Il promet le petit Silas. Arrête de nous faire saliver et complète ta fiche !

(oui, oui, bienvenue et bon courage aussi. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 97

ft. : dylan o'brien


MessageSujet: Re: silas ☾ you can't wake up   Sam 9 Juin - 1:17

C'est bientôt terminé
Merci de l'accueil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Messages : 120

ft. : Red Balloon


MessageSujet: Re: silas ☾ you can't wake up   Sam 9 Juin - 3:02

Welcome to Castle Rock. May you ends well...



Tu es désormais validé! Tu peux donc aller découvrir le forum, si ce n'est pas déjà fait. Pour aider voici quelques liens rapides à visiter; tu pourras dès maintenant aller poster une fiche de liens pour trouver des connaissances à ton personnage. Si tu as déjà des idées en tête, tu peux également créer des pré-liens. Pour te lancer dans le rp, n'hésite pas à utiliser la recherche de RP. Une autre petite astuce pour trouver des liens; nous t'invitons à créer un téléphone à ton personnage, afin de pouvoir utiliser la rubrique petites annonces du Castle Rock Call.

En cas de question, n'hésites pas à communiquer avec l'administration. Bonne chance!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 97

ft. : dylan o'brien


MessageSujet: Re: silas ☾ you can't wake up   Sam 9 Juin - 10:47

YEAH MERCI IT Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: silas ☾ you can't wake up   

Revenir en haut Aller en bas
 

silas ☾ you can't wake up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Répartition de Silas Meyblum
» Wake me up...
» SO WAKE ME UP WHEN IT'S ALL OVER.24/07 à 02h56
» Seo Jun Wan || I'm scared if I wake up, everything will disappear before my eyes
» Silas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-