Castle Rock :: 
FACE YOUR FEAR
 :: We lie best when we lie to ourselves :: welcome in a cursed town
Partagez | 
 

 Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 27

ft. : Daisy Ridley


MessageSujet: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Lun 4 Juin - 18:24

''Monsters are real. Ghosts are too.
Maxine
Lynch
29 ans
Carrie


LIEU DE NAISSANCE : Tucson, Arizona, tu noteras que cet état me fait aussi office de deuxième prénom. Ma mère disait qu’il fallait le graver. C’est l’inconvénient de la vie de bohème passée sur les routes, on ne sait pas où l’on va et on finit par oublier d’où l’on vient  - NATIONALITÉ : Pur produit du sud états-uniens - ÉTAT CIVIL : Croqueuse d’âme, les plaisirs du corps passent avant les joies(les peines?) du coeur.  - ORIENTATION : J’ai couché avec une de mes camarades quand j’étais en fac mais l’attirance est plus prononcé pour ce qui est grand, brun, un peu musclé. Je voudrais pas briser les clichés.  - MÉTIER/ÉTUDE : Fouineuse professionnelle, j’ai étudié le journalisme d’investigation et ai travaillé sur quelques enquêtes qui ne sont pas restées inaperçues (coucou les politiques véreux dont les pattes sont graissées par le lobby des armes), au point qu’on veuille me faire taire -genre définitivement. Pour parfaire mon rôle d'arrivante au dessus de tout soupçon, je suis devenue rédactrice pour le Castle Rock Call - FAMILLE : Couverture patchwork de pièces rapportées, ma famille d’accueil, chez laquelle j’ai passé cinq ans, m'a permis de tisser des liens indéfectibles, notamment avec les deux plus grands enfants qui sont mes frères de coeur. Je ne connais pas mon vraiment mon père et ma mère… est morte dans des circonstances toujours aussi floues vingt ans après les faits - AVATAR : Daisy Ridley


We make up horrors to help us deal with the real ones.

TRAUMATISME(S)

Y’a cette place vide autour de la table. Maman a pourtant promis d’être de retour pour fêter Noël avec nous. Et c’est tout ce que j’ai demandé dans ma lettre au Papy Noël (il est bien trop vieux pour que je l’appelle Père, sérieux). Bon, j’ai demandé un poney aussi. Et la cassette de "Piège de cristal", mais promis, ce que je voulais le plus, c’était partager cette fête avec ma mère. Elle n'est jamais arrivée. Ni à aucune autre fête. Ma mère est morte fin décembre 98 (la date exacte est compliquée à analyser), dans un massacre violent et étrange, dont le seul rescapé est mutique et genre... méga chelou. Une affaire bien mystérieuse qui a rapidement été classée, voire carrément étouffée ! ça ne la fera pas revenir mais je peux plus continuer à vivre sans savoir ce qu'il lui est arrivé.  

Vous avez déjà réussi à tenir votre tour sous la douche quand vous habitez à huit sous le même toit (avec une seule salle de bain, je parle d'un vrai challenge), sans aucun raté ? Eh bien pas moi. Le problème d'être la plus petite, à défaut d'être la plus jeune. Il m'est arrivé de me faire voler mon passage dans la salle de bain par les plus grands et comme il était hors de question que je rate une journée d'école (qui permettait à ma famille d'accueil d'avoir quelques heures de tranquillité méritée), j'ai été envoyée plusieurs fois au collège en... PYJAMA !! Tu peux rire sous ta barbe de trois jours mais, quand tu dois faire ton exposé au tableau devant une classe hilare, y'a de quoi être traumatisée.

J’ai travaillé pendant presque deux ans dans un journal indépendant et militant, qui dénonçait les pots-de-vin touchés par certains politiciens pour faire passer des lois qui allaient à l’encontre du bien commun ou les abus de pouvoir de quelques magnats des affaires. Un vrai coup de pied dans la ruche qui faisait s’agiter toutes les petites abeilles. Malgré notre anonymat, puisqu’on publiait sous des pseudonymes, la plupart des journalistes ont mal finis. Disparitions inquiétantes, accidents inexpliqués, l’équipe a été décimée et a emporté avec elle les publications qui faisaient scandale ; ma bonne étoile m’a protégée, j’ai seulement reçu des menaces de mort et on m’a aussi cambriolé. Dans mon appartement sans dessus-dessous, j’ai également retrouvé la dépouille éventrée de mon chat, Bowie. Je n’ai pas cherché à retrouver les coupables, j’ai plutôt pris mes valises et mes jambes à mon cou, ça ne tombait pas si mal puisque j’avais enfin une piste sérieuse à suivre pour retrouver la clé du mystère qui entoure la mort de ma mère. Si je sursaute au moindre bruit suspect dès la nuit tombée, c’est de peur qu’un inconnu s’introduise chez moi.


There's blood in every backyard, inside every home.


I. J’ai été diagnostiqué hyperactive dès l’enfance, je suis un traitement pour ça, plus ou moins assidument. Y’a cette énergie qui me traverse comme un courant électrique. Je dors peu et souvent mal, fusion de rêves et de cauchemars, maelstrom de sentiments contradictoires, je baragouine des trucs incompréhensibles, parfois dans des langues qui ne sont même pas la mienne et dont je n’ai que de vagues notions, quand je ne me fais pas tout bonnement la malle. J’ai toujours des somnifères dans la boite à pharmacie mais j’ai trop peur des cambrioleurs pour les prendre.

II. Mes parents se sont rencontrés quand ils étaient jeunes, ce qui ne devait être qu’un flirt d’été qui devait mourir avec la saison a pris un caractère bien plus sérieux quand le ventre de ma mère, Laurie, s’est arrondi à mesure que les trottoirs se recouvraient des feuilles d’automne. Amoureux comme le sont des adolescents, ils pensaient pouvoir surmonter toutes les épreuves de la vie et ne tardèrent à emménager ensemble. Les secrets de ma mère concernant son don de médium, son envie de le mettre à contribution qui la poussait à enquêter aux quatre coins des États-Unis entraînant des absences répétées a fini par détruire les fondations fragiles de leur relation. Mon père s’en est allé voir si l’herbe est plus verte dans la culotte de la meilleure amie de sa femme en laissant son ancienne vie derrière lui, moi y compris. J’ai été élevée par ma tante acariâtre, allergique à tout ce qui tient du surnaturel et qui guettait chaque manifestation comme autant de menaces. Elle a longtemps craint que je ne finisse comme ma mère et ne pas être apte à me protéger, puis la tragédie et le chagrin a fini par emporter son esprit et on m’a retirée à ses bons soins quand elle scandait à qui voulait l’entendre que j’étais possédée par un démon. Je suis parfois sujette à des crises de somnambulisme et il paraîtrait que j’ai toujours réussi à m’échapper, même d’une pièce dont elle seule avait la clé, pour me réveiller près du vieux puits, à proximité de la grange des Johnson.

III. Après l’internement de ma tante, on a tenté de me refourguer à mon père, mais il avait refait sa vie. Sa nouvelle femme lui a pondu deux magnifiques fils que j’ai jamais vus puisque, apparemment, il n’y avait aucune place pour moi… Sympa. J’ai passé un peu plus d’un an dans un foyer jusqu’à être placée dans une famille d’accueil qui s’occupait des enfants comme d’un élevage de poules. Je ne peux pas dire que j’étais maltraitée, mais ils étaient totalement laxistes, au point qu’il fallait souvent qu’on se débrouille par nous-même pour subvenir à nos besoins les plus basiques. C'est ce qui a permis de taire les rivalités et de faire en sorte qu'on soit soudés pour une famille de substitution. On a tous dû quitter le foyer après que le petit dernier ait frôlé la mort, à cause d'une pneumonie et du refus des adultes qu’on le conduise à l’hôpital (on ne les a pas écoutés, comme à chaque fois.).

IV. Je suis très proche d’un de mes frères d’adoption, Holden, qui m’a offert mon chien de garde au flair incroyable quand je me suis fait cambrioler. Autant pour me protéger que pour me remettre de la mort de ma petite boule de poil. C’est un berger allemand qui s’appelle Linux et qui a maintenant trois ans. Je suis aussi la marraine de son premier morpion, Ezra qui va bientôt fêter ses cinq ans. C’est flinguant comment ils me manquent, mais je n’arrive pas à être totalement investie dans cette famille quand j’ai l’impression de laisser tomber ma mère de façon encore plus dégueulasse que l’a fait mon père.

V. J'ai animé une radio pirate sur mon campus. En plus de la musique indé bien loin des titres commerciaux qu'on entend sur les ondes, on en profitait pour éditer des tribunes libres, mais aussi pour mettre en exergue tous les problèmes que l'on pouvait rencontrer avec tel ou tel prof (fallait voir celui d'histoire où la longueur de nos jupes jouait beaucoup en faveur ou défaveur de nos notes !). Je me sentais hyper rebelle et impliquée dans quelque chose de plus grand que moi. C'est un peu ce que les croyant doivent ressentir, mais je suis trop cartésienne pour être autre chose qu'athée.

VI. Tu l'as compris, j'ai un côté fouineur et gossip. J'aime balancer du vitriol sur des secrets trop bien gardés, faire tomber de leur piédestal ceux qui se pensent intouchables. De tout temps, y'a un truc qui a toujours été utile à ma réussite : la technologie. Je suis aussi à la pointe que mon budget le permet et je m'offre souvent des gadgets dignes de films d'espion comme une balise GPS capable de tracer un véhicule, un micro minuscule planqué dans un bijou ou une micro caméra dissimulée dans une banale paire de lunettes solaire.

VII. Je passe une bonne partie de mes journées derrière l'écran d'un pc, fenêtre sur le monde. Je m'y informe beaucoup, surtout, je suis particulièrement douée pour craquer le mot de passe de ton compte sur les célèbres réseaux sociaux, pour prendre le contrôle des caméras qui surveillent ta maison, etc... Geek aux doigts de fée, je ne compte pas mes heures quand je veux soutirer une information capitale et mes talents en informatique sont très pratiques. Je suis aussi pas trop mauvaise quand il faut discrètement s'introduire quelque part, que ce soit en crochetant une serrure ou en tentant l'effraction.  

VIII. C'est comme ça que j'ai mis la main sur Fischer. Ce type m'intrigue (m'obsède ?) depuis quelques années déjà. Surtout depuis que mon psy a pointé du doigt mon instabilité et mon impossibilité à me projeter, à me construire un avenir puisque mon passé est un vrai chantier. Il est la clé des mystères. Il est l'espoir d'un possible mieux être. Mais à quel prix ? Bah, on le découvrira parce que si le gars est un vrai fantôme sur la toile, que son compte bancaire brille par l'absence de retraits, qu'aucun contrat n'est à son nom, c'est en me renseignant sur celui de sa mère que j'ai pu mettre la main sur le fuyard. Un simple contrat avec un fournisseur d'électricité souscrit pour un appartement à Orlando m'a fait traverser les États pour lui mettre enfin la main dessus ! J'ai vu Mickey, Minnie mais pas ce foutu descendant de Houdini qui maîtrise que trop bien cet art qu'est l'escapologie.    

IX. J'ai perdu du temps mais je suis enfin sur ses traces. Je sillonne le bled en espérant y trouver son ombre. Aucune des maisons n'a été récemment louée ou achetée par un certain Fischer, il va donc falloir que je me farcisse une inspection en bonne et due forme de tout le nouveau voisinage. Et tout ce que je dire, c'est que Castle Rock connaît une étrange vague migratoire. Je ne comprend pas tellement l'intérêt qu'elle suscite mais ce n'est peut-être qu'une curiosité qui ne souffre d'aucune explication. J'aime pas ce genre de villes un peu trop paumée, la couverture réseau y est aléatoire, les gens sont méfiants et il y a toujours pléthores d'histoire étranges à entendre quand les langues imbibées d'alcool se délient.

X. Je n'vais pas trop m'en plaindre, ce folklore, ces événements inexpliqués, c'est en partie ce qui me fait actuellement grailler. le propriétaire du journal n'a pas bien capté pourquoi je venais m'enterrer ici et postuler chez lui au vu de mes études et mes expériences mais il n'a pas rechigné à m'embaucher (au salaire minimum, le pingre ! Je dois faire mes preuves il parait). Pourtant, malgré mes réticences et mes préjugés, la vie ici pourrait se révéler bien plus trépidante (et dangereuse) que tout ce que mon imagination aurait pu dessiner.


Pseudo : Dissensium - Pays : France - Inventé/Pré-lien : pré lien de Ben  - Où avez-vous connu le forum? : Bazzart - Commentaires : Killing me softly, plz. Je joue les durs mais je suis un chaton inside, purr purr purr  
They live inside of us, and sometimes, they win”


Dernière édition par Maxine Lynch le Mar 5 Juin - 12:36, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 72

ft. : Gal Gadot


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Lun 4 Juin - 18:44

Oooh j'aime déjà le début !!
Bienvenue à Castle Rock !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 326

ft. : Elizabeth Olsen


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Lun 4 Juin - 18:49

Daisy avec le pré-lien de Benjamin en plus, c'est vraiment chouette
Bienvenue à toi! Courage pour la fiche (et j'suis un chaton aussi du dedans, puurr purr purrr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Messages : 27

ft. : Daisy Ridley


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Lun 4 Juin - 18:55

Merci beaucoup à toutes les deux, vous êtes canons et il me tarde de laisser trainer ma bestiole dans vos pattes ! Ellie pour avoir la bonne dose de café pour assurer la journée et Logan parce qu'il va bien falloir des réponses à ses questions pour rédiger un article sur le meurtre de l'intrigue.

On va pouvoir créer un cercle d'être doux et innocents, c'est bien comme ça que sont les chats, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 72

ft. : Gal Gadot


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Lun 4 Juin - 19:03

@Maxine Lynch a écrit:
Merci beaucoup à toutes les deux, vous êtes canons et il me tarde de laisser trainer ma bestiole dans vos pattes ! Ellie pour avoir la bonne dose de café pour assurer la journée et Logan parce qu'il va bien falloir des réponses à ses questions pour rédiger un article sur le meurtre de l'intrigue.

On va pouvoir créer un cercle d'être doux et innocents, c'est bien comme ça que sont les chats, n'est-ce pas ?

Attends que ton joli petit nez est farfouillé dans les affaires de la famille Wilkes avant de proposer tout ça Tu risques de le regretter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 130

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Lun 4 Juin - 19:11

Je ne connais pas l'actrice, mais j'adore sa bouille
Et le début de ta fiche , je l'aime déjà Maxime
Bienvenue à toi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 27

ft. : Daisy Ridley


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Lun 4 Juin - 19:31

Ellie, c'est l'avantage quand on actionne ses jambes avant sa cervelle, on se rend compte toujours trop tard qu'on a mis les pieds dans le fumier (mais ça offre des rps paniques bien drôles à jouer). Hâte de fouiner dans les secrets de cette famille que trop mystérieuse, à mes risques et périls.

Rox, elle a joué dans les derniers Star Wars.
Je vais peut-être plutôt trainer dans ta boutique que dans le café d'Eleanor, ça m'a l'air plus sûr. Merci pour ton accueil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 72

ft. : Gal Gadot


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Lun 4 Juin - 19:36

@Maxine Lynch a écrit:
Ellie, c'est l'avantage quand on actionne ses jambes avant sa cervelle, on se rend compte toujours trop tard qu'on a mis les pieds dans le fumier (mais ça offre des rps paniques bien drôles à jouer).  Hâte de fouiner dans les secrets de cette famille que trop mystérieuse, à mes risques et périls.

Oh oui viens te mettre les deux pieds dans le bousier
Enfin tu vas voir, je suis pas mauvaise, mais les Wilkes c'est autre chose On va riiiire

Sur ce j'arrête de flooder dans ta fiche et m'envole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 68

ft. : Jack Falahee


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Lun 4 Juin - 21:03

Bienvenue Miss! Courage avec la suite de ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 126

ft. : Luke Mitchell


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Lun 4 Juin - 22:48

Le traumatisme du pyjama à l'école, personne pourra faire pire
Ce personnage promet!
Bienvenue ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 44

ft. : Adam Driver


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Mar 5 Juin - 5:49

           
Je suis émotion, je suis joie, je suis félicité.
J'ai la méga hype, là!
Si t'as besoin de quoi que ce soit, mon chaton, n'hésites pas à me MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 47

ft. : Jack Falahee


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Mar 5 Juin - 7:41

ouh qu'elle est chou
bienvenue à toi I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 141

ft. : Alicia Vikander


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Mar 5 Juin - 10:13

wow, Max semble vraiment coloré, j'adore. Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 27

ft. : Daisy Ridley


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Mar 5 Juin - 11:35

*sort son lance pierre pour crever les ballons d'Ellie et la garder dans fiche* Vieeeeeens on est bien, bien, bien.

Merci Alexis, on s'en approche !! Razz

Ah Jakob, merci de le reconnaître. Mais où sont les services sociaux ? C'est pas possible autant de maltraitance !!

Fischer, je viens miauler à ta porte à la moindre hésitation.

Aaron, si Max n'était pas aussi vivace, on pourrait presque dire qu'elle est à croquer.

Merci beaucoup Nova, plus les contextes sont sombres, plus mes persos prennent la tangente.

Merci encore énormément à tous pour cet accueil qui réchaufferait même la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 141

ft. : Alicia Vikander


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Mar 5 Juin - 11:46

Hey je viens de voir que Max va travailler pour le journal local et tout ça, nous faudra un lien Nova est reporter photographe, donc si tu te cherches des photos exclusives héhé c'est son domaine tout ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 27

ft. : Daisy Ridley


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Mar 5 Juin - 12:08

Oh oui. ça lui évitera de publier un article avec une photo floue ou mal cadrée. X)
Je débarque dans ta fiche dès que j'ai ma couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 120

ft. : Red Balloon


MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   Mar 5 Juin - 12:29

Welcome to Castle Rock. May you ends well...



Tu es désormais validé! Tu peux donc aller découvrir le forum, si ce n'est pas déjà fait. Pour aider voici quelques liens rapides à visiter; tu pourras dès maintenant aller poster une fiche de liens pour trouver des connaissances à ton personnage. Si tu as déjà des idées en tête, tu peux également créer des pré-liens. Pour te lancer dans le rp, n'hésite pas à utiliser la recherche de RP. Une autre petite astuce pour trouver des liens; nous t'invitons à créer un téléphone à ton personnage, afin de pouvoir utiliser la rubrique petites annonces du Castle Rock Call.

En cas de question, n'hésites pas à communiquer avec l'administration. Bonne chance!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max   

Revenir en haut Aller en bas
 

Because you are a beautiful lie, and I am a painful truth - Max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]
» you make beautiful dream. ~ mike

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-