Castle Rock :: 
Castle Rock
 :: North side :: Residential District
Partagez | 
 

 Can't stand me? (Logan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 126

ft. : Luke Mitchell


MessageSujet: Can't stand me? (Logan)   Ven 8 Juin - 2:12

Can't stand me? Then sit down.

Jakob & Logan

L'argent peut faire faire n'importe quoi à n'importe qui, c'est la mère de toutes les motivations. Et la preuve, c'était la perspective de faire un peu de fric qui avait réussit à arracher Jake du lit, et ce même s'il avait encore l'impression de sentir l'alcool circuler dans son système. Fallait dire, il y était allé un peu fort avec la bouteille. Puis, fuck hein! À huit heure, le matin. Un samedi? Qui était supposé être vivant à cet heure-là? Sauf qu'il n'avait pas le choix, elle avait dit entre neuf et dix heure, parce qu'apparemment elle était très prise avec le boulot. Tant mieux pour elle que Jake pensa, mais ce n'était pas le cas de tout le monde. Ce n'était pas son cas à lui. Il n'était pas arrivé depuis assez longtemps pour se faire une grande liste de client. En vrai, il n'avait pas vraiment chercher à s'en faire une non plus, se contentant de prendre ce qui lui passait sous le nez, lâchement. Son niveau de motivation atteignait actuellement des records de bassesses. Et encore une fois, il devait ruminer son besoin d'argent pour trouver le courage de se trainer dans la douche -juste question de ne pas sentir le vieux whisky-. Oui, croyez-le ou non, Jake avec une once d'éthique de travail. Une once pas plus. Une fois bien lavé et habillé, il ne s'emmerda pas vraiment à savoir s'il était finalement présentable ou non et se traina plutôt jusqu'à la cuisine pour ouvrir le frigo -dramatiquement vide- duquel il récolta une bouteille de bière à moitié vide -elle aussi-. Une gorgée du liquide, une bouchée du reste de pizza de la veille et il était prêt à lever le camp. Il aurait bien le temps de se nourrir de façon plus élaborée ensuite. Vérifiant l'adresse que lui avait texté la dite Logan, dont il avait lui-même déduit sa nature de femme, parce que franchement quel mec aurait assez peu d'orgueil pour écrire dans une annonce qu'il ne savait pas s'occuper de son propre gazon? Oh mauvaise question, il pourrait sans doute en citer beaucoup. Bref. Vu l'heure, il avait assez de marge pour s'y rendre à pied sans être en retard, et ça allait lui sauver de payer un taxi. À vrai dire, il n'était même pas certain, est-ce qu'il y avait vraiment des taxis dans ce bled paumé?

Il marcha donc jusqu'à voir la maison en question. Rien d'extravaguant à première vue, ce qui était très bien. S'il y avait une chose que Jake n'aimait pas, c'était bien les gens qui avaient la saugrenue idée de peindre leur maison en rose ou en jaune criard et d'enterrer la cours de fleurs, comme si tout le monde était forcément obligé de supporter l'étalage public de leur joie de vivre. S'ils étaient heureux, ils pouvaient très bien l'être en privé aussi. Nul besoin de faire chier les autres avec ça. Pour ce qui était de cette demeure, l'extérieur manquait effectivement d'un peu d'entretien. Au moins, il allait réellement avoir quelque chose à y faire. Du moins, s'il réussissait à se faire embaucher, ce qui n'était pas forcément gagné d'avance vu sa grande propension à se débecter de la population en générale. Jake s'avança donc vers l'entrée qui était fermé simplement par la porte d'été en moustiquaire, sans doute dans le but de laisser entrer un peu de fraicheur dans la maison. Hésitant quelques secondes, il finit par cogner sur le cadrage autour. Là où il guetta une réponse, ou peut-être les aboiements d'un clébard, ce fut une demie-portion qui finit par apparaitre dans la porte, s'écrasant le nez contre le moustiquaire comme si ça allait lui permettre de mieux voir. Est-ce qu'elle n'aurait pas dû spécifier dans son annonce qu'elle était propriétaire d'un bipède de l'enfer? Il y aurait repensé à deux fois. Arquant légèrement le sourcil, Jake échangea un regard silencieux avec la gamine qui le scrutait en retour. Les mioches étaient des horreurs. « T'as une mère quelque part? »
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 325

ft. : Elizabeth Olsen


MessageSujet: Re: Can't stand me? (Logan)   Mar 12 Juin - 0:50

Jakob et Logan

My house, my rules


« Et merde... » Un ricanement dans son dos la força à ravaler d'autres vilains mots qui étaient sur le point de sortir de sa bouche. Cette tentative pour cuisiner des pancakes était totalement raté. Pour une raison inconnue, elle était toute noire en dessous. Pas très appétissant. Soupirant bruyamment, elle la déposa tout de même dans une assiette. « Désolé mon poussin, je vais tenter d'en faire une autre...» Incapable d'abandonner si facilement, elle s'appliqua à ajouter un peu de beurre pour voir si cela pouvait aider. On ne sait jamais, c'était peut-être le truc qui manquait. Sa fille ne semblait pas trop s'impatienter, assise à la table sagement, un crayon de cire dans une main. Elle coloriait une page blanche d'un de ses dessins extravagants. Surveillant tout de même la petite du coin de l’œil, elle analysa la couleur de sa pancake, avant de la faire flipper pour vérifier qu'elle n'avait pas brûlée. Bingo. Parfaitement doré. Soulagée, elle se hâta de la déposer dans une assiette, l’arrosant ensuite de fruits et de sirop au chocolat. Rien que de voir le grand sourire de Madzie à la vue de son petit-déjeuner lui réchauffa le cœur. Elle ne passait pas beaucoup de temps avec elle à cause de son job aux horaires parfois imprévisible, mais lors de ses journées de congé, elle tentait de faire de son mieux pour se rattraper à ses yeux. « Merci maman ! » Observant ensuite le bordel de la cuisine, elle récupéra son café noir pour se donner un peu de courage. Le buvant presque d'un trait, elle jeta un coup d’œil à l'heure pour ne pas rater l'arrivée de son rendez-vous. Elle avait encore quelques minutes devant elle, assez pour faire la vaisselle et ranger son bordel matinal. On aurait dit qu'elle avait participé à une guerre culinaire. « Je veux aller au parc, est-ce qu'on peut y aller après ? » Logan frotta le comptoir, tout en se retournant en direction de sa fille, qui avait le menton tâché de chocolat. « Plus tard, d'accord ? J’attends quelqu'un avant. » La minie blondinette pencha la tête sur le côté, curieuse. « Qui ? » Une véritable petite détective en herbe celle-là. « Papy va venir ? » Laissant l'eau couler pour laver la vaisselle, elle roula des yeux avant de lui répondre. « Non, c'est quelqu'un pour aider maman avec la maison et le terrain... » Inutile de lui mentir, elle le croiserait sans doute bientôt. Une fois la cuisine propre, la mère s'assura de laver les mains et le visage de Madzie avant de la laisser filer dans le salon pour récupérer ses jouets.

Vérifiant que la maison était dans un état présentable, Logan monta à l'étage pour se changer, question de ne pas se présenter en pyjama. Elle enfila un jeans avec une chemise à carreaux bleu, avant de tresser ses cheveux en queue de poisson. « MAMAN. Le monsieur est là ! » La voix criarde de sa fille la fit pratiquement sursauter. Elle se dépêcha donc de redescendre, pour ne pas faire attendre inutilement son rendez-vous. D'un geste de la main, elle invita Madzie à s'éloigner de la porte pour qu'elle puisse ouvrir. « Venez, vous pouvez entrer... » Une fois fait, elle lui tendit la main pour se présenter, profitant de ce moment pour l'observer un peu plus. « Je m'appelle Logan et voici ma fille Madison » La fillette afficha un sourire fier, avant de grimper sur le canapé où elle jouait à prendre le thé avec sa barbie. Elle connaissait assez sa mère pour savoir qu'elle devait laisser les grandes personnes parler ensemble. « Je ne connais pas vos compétences, mais j'espère que vous êtes manuel... » C'était surtout de ça dont elle avait de besoin. Jusqu'à présent, son candidat semblait surtout calme, voir silencieux. Voilà qui ferait changement si elle le comparait avec son voisin. Elle préférait quelqu'un de discret. « Donc hum, le salon, la salle à manger, la cuisine et tout au fond la porte qui mène à la cours arrière... » Un rapide résumé du premier étage à air ouvert. Elle prit ensuite les devants jusqu'à la porte de patio où l'on pouvait voir le reste du terrain. D'un geste de la main, elle désigna les boites en plein centre. « C'est un module de jeux pour ma fille, je n'ai pas eu le temps d'y toucher encore » Dans la liste des choses à faire, se battre avec l’assemblage d'un truc pour enfant n'était pas dans le haut, avouons le. Bien entendu, elle savait que Madzie avait hâte de l'essayer, ce pourquoi elle en parlait avec l'homme à tout faire. Tournant la tête vers lui, elle afficha un petit sourire poli. « J'aime le travail bien fait, alors prenez votre temps et n'hésiter pas à me dire ce qu'il vous faudrait si jamais je n'ai pas le nécessaire. Ce n'est pas un problème. Pour le reste, je ne suis pas très exigeante, disons juste que par habitude, je préfère garder ma vie privée pour moi. Je vous prierais donc de ne pas donner à personne les détails de votre emploi ici, chez moi » En gros, le message était clair. Logan lui demandait de tenir sa langue au sujet d'elle, de sa fille ou même de sa maison. Les ragots étaient la pire plaie d'une si petite ville. Elle avait horreur d'en entendre et donc, elle ne voulait pas être le prochain sujet de conversation du quartier. « Des questions ? » Plantant son regard dans le sien, elle guetta sa réaction en espérant de pas lui avoir fait peur avec sa requête.  


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 126

ft. : Luke Mitchell


MessageSujet: Re: Can't stand me? (Logan)   Mer 13 Juin - 2:46

Can't stand me? Then sit down.

Jakob & Logan

À lui seul, ce quart d'humain, qu'était la gamine au nez écrasé dans le moustiquaire, aurait pu suffire à lui faire tourner les talons. Les enfants, putain. Ce n'était pas qu'il les détestait, non. Enfin si, il les détestait un peu, c'était nécessaire de l'admettre, mais pas simplement parce qu'ils étaient des enfants, qu'ils morvaient partout, salopaient tout et bousillaient systématiquement l'existence de tout le monde. Non, tout ça, ça passait encore. Ce qu'il détestait le plus des gamins, c'était l'innocence, la vulnérabilité, ce grain de pureté dans cet univers crasseux, à peine existant et déjà condamné à rejoindre la pourriture. Ils étaient gâchés d'avance, les mettre au monde était pratiquement un geste de cruauté. Et cette pensée lui avait été suffisante pour qu'il ne prenne jamais le risque de commettre ce crime. Aucune femme n'aurait le loisir de débarquer devant lui pour lui déclarer une paternité, il savait trop bien que c'était impossible. Bon, d'accord, parfois il était franchement bourré et pas très conscient de ce qu'il faisait, mais il préférait ignorer cette réalité et se plaidoyer de son parcours sans faute. Puis, la gamine n'était qu'un clou supplémentaire après tout. Était-il seulement qualifié pour ce travail? Réparer un toit, installer des tablettes, creuser des trous, Jake pouvait gérer, il venait d'une famille pauvre, il avait apprit à se démerder. Pour ce qui était des gazons jaunes, des jardins pourris ou des invasions de mulots, c'était une tout autre histoire. Est-ce qu'il avait honnêtement la gueule d'un gars qui savait pourquoi un putain de gazon décidait d'être jaune plutôt que vert? Spoiler alert; no! Il n'en avait pas la moindre foutue parcelle d'idée. Pourquoi il avait postulé dans ce cas? Parce qu'à la rigueur, il n'aurait qu'à faire une recherche sur Google, qu'est-ce que vous croyez? Connard, mais pas con pour autant.  

Par malheur pour son envie de fuir, la mère du parasite finit par apparaitre, l'invitant aussitôt à entrer. Un geste de politesse dont Jake se serait bien passé. Pourquoi ne pas simplement discuter dehors? Il osait espérer qu'elle ne voulait pas qu'il fasse des travaux à l'intérieur aussi, il détestait se retrouver piéger dans le quotidien des gens. Il était beaucoup trop intolérant pour trouver ça supportable. « Je m'appelle Logan et voici ma fille Madison » Sourire fier de l'enfant, comme s'il y avait une quelconque fierté à posséder un prénom. « Jakob...Jake, ça fera l'affaire...» Un prénom qu'il avait choisit au détour d'une simple coupure de journal. Jakob. Il ne savait même pas s'il l'aimait, mais aimer son prénom n'était pas une règle de base, puisque finalement, personne n'était vraiment supposé en avoir le choix. « Je ne connais pas vos compétences, mais j'espère que vous êtes manuel... » Voilà un commentaire auquel il allait éviter d'apporter des détails. Ses compétences? Ça risquait de choquer un peu. Pour ce qui était d'être manuel...il allait éviter ça aussi. « Je peux gérer la majorité des problèmes. » Et c'était valable pour tout, en fait les seuls problèmes qu'il n'arrivait pas vraiment à gérer était les siens, ou disons plutôt les problèmes émotionnels en général, pour le reste, il allait trouver une solution. Jake la laissa donc lui présenter rapidement la maison, avant de la suivre vers l'arrière, son regard s'arrêtant sur la boite du module pour enfant avant même qu'elle n'ait besoin de lui montrer. Il supposait aussitôt qu'il allait devoir l'assembler, quelle merde. Était-ce trop tôt pour demander des vacances? « J'aime le travail bien fait, alors prenez votre temps et n'hésiter pas à me dire ce qu'il vous faudrait si jamais je n'ai pas le nécessaire. Ce n'est pas un problème. Pour le reste, je ne suis pas très exigeante, disons juste que par habitude, je préfère garder ma vie privée pour moi. Je vous prierais donc de ne pas donner à personne les détails de votre emploi ici, chez moi » Jake la toisa quelques secondes, avant d'hocher la tête. Soit elle était un poil parano, soit elle avait quelque chose à cacher. Ou aussi, peut-être qu'elle était juste chiante, ou peut-être qu'il la trouvait chiante parce que c'était ce qu'il pensait des gens en général. Allez savoir. « Y'aura pas de problèmes de ragots avec moi, c'est pas mon genre. » Pour ne pas dire qu'il n'en avait strictement rien à foutre de ce qui se passait, ou ne se passait pas, dans la maison des autres. Même dans sa maison à lui, ça ne le préoccupait pas des masses. S'il avait des questions? Son regard balaya rapidement la cours arrière. « Je voudrais être payé en argent, si ça cause de problèmes...Enfin, si tu veux toujours que je fasse le boulot...» Il valait mieux pour lui, comme il n'avait pas vraiment de compte bancaire sous sa fausse identité, et hors de question de passer une transaction sur le sien, on le retracerait trop facilement. « Et hmm, je commencerais quand? Et par quoi? »
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 325

ft. : Elizabeth Olsen


MessageSujet: Re: Can't stand me? (Logan)   Dim 17 Juin - 23:45

Jakob et Logan

My house, my rules


Jusqu'à présent, son homme à tout faire semblait relativement confiant. Jake de son surnom, Jakob de son prénom complet, l'écoutait avec attention. Il lui assura que les travaux manuels n'étaient pas un problème ou dans d'autres mots, qu'il pouvait gérer la majorité des tâches à effectués. Elle n'avait rien à redire sur le sujet, contente de savoir qu'il pouvait être assez débrouillard pour l'aider. Elle était particulièrement occupée ses jours-ci avec ses enquêtes et elle n'avait pas une seule seconde pour tondre le gazon ou faire des réparations en tout genre. Elle aimait mieux engager quelqu'un et le payer pour, l'argent n'étant pas un souci. Cela coûterait sans doute plus cher de faire appel à tous ses professionnels qui avaient des diplômes en menuiserie ou en aménagement paysager. De plus, hors de question de demander de l'aide à son voisin. Elle l'évitait, et ce, depuis le tout premier jour de son arrivé ici. Depuis la mort de son conjoint, elle avait appris à se débrouiller seule pour beaucoup de choses, mais étrangement, le plus difficile n'était pas en lien avec les travaux manuels, mais plutôt en lien avec l'éducation de sa fille. Ça lui demandait beaucoup de temps et d'énergie et elle s'en voulait de ne pas pouvoir être plus présente près d'elle. Être mère était une tâche encore complexe que celle de sergent détective. Elle espérait réussir à bien s'en sortir sans trop de mal, mais Madison ne cessait de grandir et de vieillir chaque jour. À 4 ans, elle était plus dégourdis que la majorité des gamines de son âge. Elle avait passé l'étape de la timidité et celle de se cacher derrière sa mère. La petite démontrait un fort caractère et le désir de tout faire seule, par elle-même, et ce, sans l'aide d'un adulte. S'habiller seule, se brosser les dents seule, attacher ses chaussures seule (c'était du velcro pour le moment) et marcher seule sans tenir la main de personne. Une vraie indépendante. C'était toujours mieux que de gérer une enfant pleurnicharde, même si ça lui arrivait de faire des crises.

Mettant en garde son homme à tout faire au sujet de sa vie privée, elle le laissa observer la cours arrière, guettant sa réponse. « Y'aura pas de problèmes de ragots avec moi, c'est pas mon genre. » Bonne nouvelle dans ce cas. Elle était contente de l'entendre, parce qu'elle ne laisserait pas personne dire des ragots à son sujet. Elle se sentait suffisamment observée. Par ses voisins, par les gens du quartier, par les habitants de la ville et le pire de tous, par les autres mères de Castle Rock. Bref. « Merci pour votre discrétion et je vous payerais en argent comptant, ça ne me dérange pas. Le boulot est à vous Jakob » Un petit sourire aux coins des lèvres, elle croisa les bras en tournant la tête vers sa fille qui accourait tout à coup dans leur direction. Curieuse, elle se positionna près d'elle, les yeux bleus levés vers l'inconnu. Cette petite futée devait avoir compris qu'il travaillerait ici à la maison, sous l'accord de sa mère qu'elle savait parfois sévère et méfiante avec les étrangers. « Vous pouvez commencer aujourd'hui, je vais vous faire du café... il faut monter le module de jeu de ma fille, s'il vous plaît » Comme de fait, Madzie sautilla sur place, excitée par cette bonne nouvelle. Son large sourire lui confirma qu'elle avait fait le bon choix dans ses priorités. Il était grand temps de faire plaisir à sa petite. Elle le méritait bien et ça lui permettait de jouer un peu plus dehors avec sa nouvelle copine. « Maman! Est-ce que je peux aider Jakob? » Ses grands yeux suppliant se tournèrent vers elle, alors qu'elle peinait à contenir sa joie. D'apparence inflexible, Logan n'était heureusement pas le genre de mère à craquer devant ce genre de petits yeux. En tant que flic, elle avait assisté à une tonne de ce type de tentative. « Laisse le travailler ma chérie, tu peux regarder, mais ne touches à rien d'accord? » Madison hocha la tête avant de pousser le moustiquaire pour se faufiler dans la cours. Pour sa part, elle se tourna vers la machine à café, question d'en préparer un pour elle et Jake. « Viens voir! Je vais te montrer » Madzie s’improvisait guide, mais elle était pas mal certaine qu'il ne risquait pas d'être perdu ente la maison et le tas de boîte écrasé dans l'herbe du jardin. La surveillant du coin de l’œil, elle garda une oreille attentive pour qu'elle n'embête pas son homme à tout faire. D'ici quelques minutes, elle sortirait dehors à son tour avec leur café. La blondinette accompagna Jakob, toujours aussi intrigué par lui. « T'as quel âge? Moi j'ai 4 ans! » Sur ce, elle se pencha le temps de récupérer une fleur de pissenlit, alors qu'il observait les boîtes en question.    


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 126

ft. : Luke Mitchell


MessageSujet: Re: Can't stand me? (Logan)   Lun 18 Juin - 18:12

Can't stand me? Then sit down.

Jakob & Logan

Il n'allait pas mentir, il s'attendait à un peu plus de résistance et de questions de la part de la femme, mais il n'allait certainement pas s'en plaindre. Nul besoin de sortir son baratin sur sa fausse vie dans ce cas-ci, elle acceptait qu'il fasse le boulot et de le payer comme il le souhaitait. Et pour ça, elle aurait presque pu remonter vitement dans son estime, malheureusement elle avait ce petit pathogène à deux pattes et ça gâchait tout. Il n'y avait qu'une seule chose qui pouvait être plus dangereuse qu'une femme, c'était une femme qui avait une progéniture. Ou du moins, quand on parlait du type de mère qui en avait actuellement quelque chose à foutre. Ce n'était pas la sienne qui aurait levé le petit doigt pour le protéger de quoique ce soit. Il était même étonné qu'elle n'ait jamais eu l'idée de le vendre entre deux rayons chez Walmart. À vrai dire, peut-être qu'elle avait déjà essayé...ça expliquerait quelques souvenirs bizarres, mais passons. Après tout, penser à sa génitrice était bien la dernière chose dont il avait envie, sauf si c'était pour envisager l'hypothèse où elle était morte seule, quelque part, en train de pourrir parce que personne ne se sera souvenu de son existence. Cruel, mais mérité. Si ça se trouvait, ça expliquait en partie pourquoi les gamins lui étaient si insupportables, parce qu'il avait tellement détesté en être un, et qu'il aurait vraiment besoin d'une semaine entière de réflexion pour trouver ne serait-ce q'un souvenir agréable de cette période de sa vie. Sauf que Jake n'était pas du genre à se plaindre et il croyait résolument que, dans la vie, les gens obtenaient toujours ce qu'ils méritaient d'avoir, enfants comme adultes. Cette gamine aux yeux bleus méritait un module de jeu dans son jardin, lui, il avait eu des coups de bâton. Ce n'était pas eux qui décidaient ce genre de chose, les enfants n'avaient jamais leur mot à dire. Jake hocha la tête quand elle lui confirma qu'il pouvait commencer dès maintenant, et par le module pour la mioche, comme il s'y attendait, proposant du café au passage. «Merci. » Il évita aussi soigneusement de baisser les yeux vers sa fille, les enfants c'étaient comme les chiens, le moindre contact visuel les laissait penser que vous étiez intéressé à les voir.

« Maman! Est-ce que je peux aider Jakob? » Non. Haut le cœur. Surtout pas. Cette joie à peine contenue par la petite était l'une des choses les plus agaçantes que Jakob avait vu depuis son arrivée dans cette ville de merde. La mère intervint en lui disant de ne toucher à rien, bonne idée, mais qu'elle pouvait cependant regarder, catastrophe. Allait-il vraiment devoir assembler tout ça avec les deux yeux psychotiques d'une enfant heureuse rivés sur lui? Il allait devoir bien se concentrer à l'ignorer. Il ébaucha d'ailleurs un semblant de sourire à l'adresse de Logan avant qu'elle ne s'éloigne, puis s'avança en suivant la petite qui s’improvisait guide de cet espace, qui n'était pourtant pas très vaste. Il pouvait trouver son chemin seul, merci, non merci. Une fois arrivé près des boites, Jake se baissa pour ouvrir la première, récupérant le mode d'emploi pour l'assemblage. Il observa le papier, peu convaincu. Chinois, espagnol, langue inconnue. Ugh. Nope. D'un geste désintéressé, il balança les feuilles un peu plus loin, jetant un regard en coin à la poupée vivante qui lui adressait la parole, évidemment. Le contraire l'aurait surprit. « T'as quel âge? Moi j'ai 4 ans! » « J'ai un âge que tu pourras pas compter sur tes doigts. » Tout en disant, il sortit l'une des pièces du module, qui ressemblait à...à rien du tout en fait. C'était quoi cette merde? Se penchant légèrement, il releva le couvert du carton pour vérifier la photo de ce qu'était sensé être ce ramassis de cochonneries en bois et métal. Il était déjà blasé par la tâche, mais surtout par la gamine qui le fixait et dont il pouvait deviner le sourire débile sans même la regarder. Pinçant les lèvres tout en défigurant bêtement la pièce entre ses mains, Jake tourna finalement son regard vers elle. « Comment tu t’appelles déjà? » Tant qu'à l'avoir dans les pattes aussi bien essayer d'en tirer quelque chose. « Ta mère, elle fait quoi comme travail? » Pas assembleuse de jeux pour enfant, de toute évidence.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Can't stand me? (Logan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Can't stand me? (Logan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Logan Echolls
» [Stand] Fruti Apple ~
» Alice Logan [validée]
» [Stand] Salon de thé
» Logan Wright

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-