Castle Rock :: 
FACE YOUR FEAR
 :: We lie best when we lie to ourselves :: welcome in a cursed town
Partagez | 
 

 i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 114

ft. : MAGGIE Q


MessageSujet: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Mer 13 Juin - 19:51

''Monsters are real. Ghosts are too.
JOANIE
NGUYEN
41 ANS
BAG OF BONES


LIEU DE NAISSANCE : ici-même, à Castle Rock. Elle connait cette campagne putride sur les bouts des doigts; elle lui est tellement rentrée dans la tête qu'elle ne se rêve même plus ailleurs. - NATIONALITÉ : Américaine, tout simplement. Elle ne se revendique pas spécialement patriote mais n'est pas honteuse de son pays. - ÉTAT CIVIL : vieille fille, pensent les inconnus aux lippes méprisantes. - ORIENTATION : homosexuelle dans un état conservateur, voilà c'qu'elle est. Joanie l'assume pleinement sans pour autant le crier sous tous les toits. - MÉTIER/ÉTUDE : ancienne avocate spécialisée en lobbying, à présent mairesse de Castle Rock depuis un an et deux mois, rien que ça.  - FAMILLE : Arbre généalogique qui pourrit sans espoir aucun de descendance.  - AVATAR : MAGGIE Q


We make up horrors to help us deal with the real ones.

TRAUMATISME(S)

(( survie )) Son paternel avait encore le goût acre de l'ichor au fond d'la gorge qui subsistait depuis la guerre du Vietnam alors qu'elle grandissait sous les nuages gris du Maine. Survivaliste, il avait peur de tout, des rouges, comme il crachait, des épidémies, du nucléaire et autres fantasmes traumatiques d'un esprit malade. Il a enseigné beaucoup de choses à sa fille, lourd héritage mortuaire, véritable lavage de cerveau. Comment se servir d'une arme, comment chasser, comment filtrer de l'eau, comment survivre en montagne pendant une semaine entière. Son père et sa paranoïa, voilà son traumatisme.

(( stalker ))

Elle se méfie des hommes aux yeux fous; aux airs timides; qui ne regardent pas dans les yeux et dont les mots ne sont que des carambolages incessants. Elle s'en méfie, comme une gamine qui découvre le monde, comme une chienne sans maître, comme une prostituée perdue dans un couvent. Elle les surveille du coin de l’œil parce que ce sont toujours les mêmes - les plus inoffensifs - qui inondent de lettres, de délicieuses roses carmins et de présents les jeunes étudiantes en vétérinaire seules dans leurs chambres et dans leurs vies.

Les mêmes qui les suivent dans la rue,
qui tentent de voler un fugitif souvenir de leurs cuisses satinées alors qu'elles s'oublient dans leur lit en pleine nuit,
qui se croient tout permis,
qui finissent au poste,
et qui se suicident,
parce que s'ils ne l'ont pas pour eux, ils ne préfèrent pas être là.




There's blood in every backyard, inside every home.


1- réputation On disait de son père qu'il était fou, cinglé, dangereux. Elle pense qu'elle a réussi à faire oublier tout cela, notamment en s'ornant du patronyme de sa mère, autant par fierté que par discrétion. Certes, une Nguyen au fin fond du Maine, ça passe très rarement inaperçu, mais l'existence est toujours plus paisible que lorsque l'on porte le lourd poids du nom du fou qui courait dans les bois et terrifiait les enfants, elle la première. Elle-même ne jouit pas d'une douce image dans les yeux rapaces des habitants de cette ville-cimetière : ses promesses s'étiolent et malgré un acharnement sévère, sa police municipale court toujours après des ectoplasmes funestes, porteurs de châtiments pestilentiels. Joanie s'en fout : elle se tue à la tâche, fait du mieux qu'elle le peut. Qu'on l'abhorre, rien ne changera. Elle se reposera une fois dévorée par les vers.

2-armes à feu Rapport plus que conflictuel avec le souffle même de la guerre. Joanie connait la loi sur le bout des doigts, voire même des lèvres, à force d'effleurer d'un air blasé des pages gorgées d'encre et de profaner des mensonges en plein tribunal. Elle sait que posséder une arme à feu est inscrit comme étant un droit constitutionnel, une simple formalité pour l'américain lambda. Les doigts gras sur le glock sans hésitation aucune, les yeux sur la cible, des tirs qui résonnent dans les écoles. Son avis sur les armes à feu s'est mué au fil du temps qui passe et qui détruit, comme le font en général les avis des personnes intelligentes. Après les avoir ardemment défendues, elle les rejette désormais. L’œil du cyclone, ici, c'est la NRA et le président pour lequel elle n'a pas voté qui pensent que des armes devraient se mélanger aux livres de classe. Néanmoins, trône sous son lit de plumes froides un revolver chargé, dernier recours qu'elle espère ne pas avoir à exploiter.


3-le père Le paternel fut un colosse aux pieds d'argile qui ne légua rien à sa fille, exceptée une redoutable paranoïa et une chance d'enfant sauvage. Joanie se fait violence et rejette sa lignée, tout ce qu'elle représente : c'est à dire impérialisme et guerre, religion à outrance, armes qui fument encore. Maven Calloway fut son nom, encore gravé d'une main sévère sur une tombe fleurie toutes les semaines, par obligation, par peur que quelqu'un, quelque part, ne la châtie de ses oublis et son mépris. Parfois, sa culpabilité la rattrape et elle songe qu'elle aurait dû rassurer le fou alors qu'il se glissait dans les méandres d'un monde tortueux et sans porte de sortie.

4-la mère Le corps maternel est un sujet sensible. Quiconque connaît la bête humaine sait à quel point il est délicat de l'aborder, même avec toute la finesse du monde. Ce n'est pas que Joanie ne veuille pas se confier, s'expier de ses remords et de ses doutes, mettre à nu la peine infligée par la disparition douloureuse et injuste, mais elle s'en révèle juste incapable. Quand elle essaye, ses cordes vocales, organes traîtres, rampent à l'intérieur de sa gorge blanche comme des milliers de petites araignées voraces et cannibales. Cela brûle et cela fait mal; comme si le désespoir la marquait au fer rouge. La fin de la vie de sa mère fut une véritable descente aux enfers. Et Joanie préférerait qu'on l'achève dans la boue plutôt que d'agoniser de la sorte.

5-scrupules La meilleure parmi l'élite, c'était ce que sa défunte mère disait, rose de fierté, aux clientes de salon de coiffure. Dix-sept ans, elle obtient une bourse pour étudier dans un établissement privé qui ne forme que les futurs médecins, avocats, PDG et autres lies de la société de l'argent sacré. On la pousse au mieux, elle entame des études de droit; parce que c'est ce que les gens intelligents font, du droit. Mais ce n'est pas la défense de l'opprimé qui l'intéresse. L'opprimée, elle en est déjà une. Et elle ne veut pas l'accepter. C'est comme ça qu'elle tombe dans le lobbying, sans vraie raison, par paresse et par appât du gain. Parce que dans les années 2000, c'était encore difficile de trouver un bon emploi en tant que jeune femme, asiatique et homosexuelle. Parce qu'elle n'aime pas en parler, de cette époque où nulle velléité politique ne l'animait. Il y a une dizaine d'années, sa mère tombe malade et elle revient à Castle Rock. Cela lui rappelle à quel point son hameau d'enfance était ignoré de tous. Le retour aux racines, le retour à la terre la touche, l'étreint, lui ouvre les yeux. Elle abandonne le lobbying pour se consacrer à la défense des agriculteurs. Finis, les dossiers malsains et les pots-de-vins. Aujourd'hui, Joanie se consacre du mieux qu'elle peu à sa petite ville. Il vaut mieux faire preuve de bonté sur le tard qu'être perfide à vie, c'est ce qu'elle se dit.  

6-vitesse L'hyper violence de son père s'est mué en besoin de fuite constant chez l'enfant : toujours plus vite, toujours plus loin. Mais Joanie, c'est une femme de pouvoir, qui aime taper du poing sur la table jusqu'à l'en fissurer, jusqu'à voir des feux follets danser dans le regard terrifiés de ceux qui osent l'affronter. Son père a passé l'arme à gauche et elle ne croit pas aux fantômes, ni aux malédictions. Elle n'a plus rien à fuir, car tous se méfient d'elle. Sous les lèvres rouges, des crocs. Mais la bête reste humaine et a besoin de ressentir cette fulgurance vitale : véritable catharsis, elle s'oublie dans le zef qui foule les routes sylvestres qui embrassent Castle Rock, faisant corps à corps sur sa Harley Davidson, vanité de petite fille. Elle fait même parti d'un club de motards : qui a dit que c'était un hobby de beauf ? Même si ça la fout un peu mal, de savoir que la mairesse ait reçu plus de contraventions que le citoyen lambda.

7-gorge qui brûle Alcoolique en rémission, autodidacte de la liqueur et de ses effets, secret bien gardé. Cela n'a jamais été son genre, de boire en public, encore moins dans l'un des bars chaleureux qui poussent régulièrement sur les pavés de Castle Rock. Certes, on la voit dans ces lieux fréquentés par tous, mais plus par souci d'image - se montrer proche de son électorat, c'est important - que par véritable goût pour la plèbe. Ses études et sa carrière l'ont sortie d'une certaine misère sociale qu'elle ne fait que retrouver en entrant dans ce genre d'endroit. De plus, elle n'est pas sûre de pouvoir se faire violence longtemps en voyant l'alcool couler à flots dans les gosiers de malades insouciants.

8-les derniers amours De la romance, Joanie en a connu, comme tous. Elle n'est pas du genre à se priver d'un cœur qui bat pour elle, même quand elle ne partage en aucun cas les sentiments éprouvés. Néanmoins, elle est un bourgeon tardif, puisqu'elle a donné son premier baiser à dix-neuf ans. Un corps à corps de lèvres solitaires après des années d'errance et d'incompréhension. Cette fille-là ne fut que de passage, mais de toute manière, Joanie n'avait aucune envie qu'elle reste : il y a toujours une sorte honte liée à la maladresse et à l'hésitation des premiers amours. Joanie est actuellement célibataire, trop prise par son travail pour vouloir se plonger dans la recherche d'une femme à qui donner de l'affection. Cela ne la gênerait absolument pas de reconquérir son ex-compagne, mais celle-ci semble abhorrer sa personne, si bien qu'elle ne peut que fantasmer cette éventuelle réunion.

9- engagement Si on ne peut pas faire grand chose en un an de poste, Joanie a déjà réussi à mener à bien quelques projets municipaux dont elle est particulièrement fière. Parmi eux, la mise en place d'une journée d'échange, ayant lieu deux fois par mois, où les petits de maternelle passent une après-midi à la maison de retraite de Castle Rock. Étrangement, celui-là lui tient à cœur, bien qu'il soit bien moins important que la bourse à entrepreneuriat, l'aide à la création d'une antenne locale pour les agriculteurs de la région et le financement d'une radio communale. Mais ce qui compte le plus pour Joanie, c'est l'action de la police municipale. Elle est régulièrement en contact avec les têtes pensantes pour faire le point sur ce qu'il faudrait faire pour assurer la sécurité des citoyens.

10-corbeaux Vu que Joanie n'est pas une aficionado des réseaux sociaux - whatsapp lui suffit largement pour rester en contact avec les cousins vietnamiens -, on la harcèle de manière quelque peu désuète, voire même ridicule. Depuis sa candidature à la fonction municipale, Joanie reçoit environ deux à trois lettres d'insultes et de menaces par mois, dont les doux mots sont composés par des morceaux de papier journal. Elle en rirait presque, si cela ne lui rappelait pas de morbides souvenirs. Jusque là, Joanie n'avait reçu ces lettres remplies d'injures sexistes, homophobes et racistes que par voie postale, mais récemment, quelqu'un s'est introduit chez elle pour déposer un paquet rempli de cafards vivants sur son oreiller à plumes. Inutile de dire qu'elle a fait aussitôt poser un nouveau système de sécurité.



Pseudo : Chloé - Pays : La nation française    - Inventé/Pré-lien : 100% CROUS,  100% MOI- Où avez-vous connu le forum? : j'ai suivi le projet sur bazzart    - Commentaires : magnifique, j'ai hâte de rp avec vous !
They live inside of us, and sometimes, they win”


Dernière édition par Joanie Nguyen le Dim 17 Juin - 15:10, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 79

ft. : Tian Jing


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Mer 13 Juin - 19:59

Salutations camarade et sois la bienvenue parmi nous !
*^* Maggie Q ! Et un personnage aux origines vietnamiennes ! Chouette, chouette ! J'en connais peu des personnes qui jouent des personnages dont les origines viennent de mon pays natal adoré, donc c'est vraiment cool o/
Je te souhaite bon courage pour ta fiche ^o^ J'espère qu'on pourra bientôt rp ensemble ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 114

ft. : MAGGIE Q


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Mer 13 Juin - 20:02

Merci à toi I love you Jt'avoue que Maggie est un coup de coeur depuis que je l'ai vue dans Nikita et j'ai envie de la jouer depuis des lustres, donc c'était l'occasion

et en effet, au plaisir de rp avec ta demoiselle qui a l'air badass What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 380

ft. : Alicia Vikander


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Mer 13 Juin - 20:13

J'ai beaucoup aimé Maggie dans la série Stalker bienvenue à toi, je crois qu'il y a du boulot à faire avec cette ville Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 76

ft. : Jack Falahee


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Mer 13 Juin - 20:57

Bienvenue madame la mairesse! Courage avec ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 270

ft. : Luke Mitchell


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Mer 13 Juin - 20:58

Madame le maire
Maggie Q
Bienvenue, j'approuve tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 114

ft. : MAGGIE Q


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Mer 13 Juin - 21:03

@Nova Larsson c'est vrai que j'ai de quoi à faire, avec vous tous mercii

@Alexis Winchester Jackkk I love you merci à toi !

@Jakob Byrne j'espère que la suite te plaira tout autant, alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 669

ft. : Elizabeth Olsen


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Mer 13 Juin - 21:05

Le personnage promet trop, j'aime ça bienvenue à toi et courage pour le reste de la fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 316

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Mer 13 Juin - 21:27

Elle va trop gérer notre mairesse
Bienvenue ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 184

ft. : James McAvoy


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Mer 13 Juin - 22:34

Bienvenue ici chère mairesse What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 95

ft. : Jamie Dornan


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Jeu 14 Juin - 5:06

Je suis amoureux de Maggie depuis Designated Survivor, alors tu me fais plaisir là !
En plus en mairesse qui déconne zéro, c'est tellement parfait, j'adore !

Bienvenue par ici avec ce personnage qui promet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 206

ft. : dylan o'brien


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Jeu 14 Juin - 6:22

OMFG I KNOW YOUUUUUU
ahimsa genre comme la Arianna sur BP ?
Ça me fait trop trop plaisir de te retrouver ici !! J'ai tellement hâte de pouvoir RP à nouveau avec toi, tes personnages sont toujours si géniaux !!
Courage pour la validation, du coup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 114

ft. : MAGGIE Q


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Jeu 14 Juin - 13:41

Merci à tous Maintenant j'ai la pression

@Silas Hayes omg ouiiiii c'est moi ton pseudo me disait quelque chose, tu jouais qui déjà ? il faudra qu'on se trouve un lien de fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 79

ft. : Mads Mikkelsen


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Jeu 14 Juin - 13:50

Bienvenue à toi ! Smile

Super choix d'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 206

ft. : dylan o'brien


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Jeu 14 Juin - 14:21

@JOANIE NGUYEN j'étais Dean aka la fonda
On n'a pu faire qu'un seul rp ensembles mais je compte bien me rattraper ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 46

ft. : Elodie Yung


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Jeu 14 Juin - 18:57

Bienvenue par ici, mairesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 114

ft. : MAGGIE Q


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Sam 16 Juin - 16:27

@Julian Harris MADS merci à toi
@Bonnie Torrance merci la belle

@Silas Hayes le mystère est enfin levé What a Face je suis trop contente qu'on se recroise, on va faire de grandes choses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 188

ft. : Cujo Carousel


MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   Dim 17 Juin - 16:30

Welcome to Castle Rock. May you ends well...



Tu es désormais validé! Tu peux donc aller découvrir le forum, si ce n'est pas déjà fait. Pour aider voici quelques liens rapides à visiter; pour commencer, tu peux dès maintenant recenser le métier de ton personnage. Tu pourras ensuite aller poster une fiche de liens pour trouver des connaissances à ton personnage. Si tu as déjà des idées en tête, tu peux également créer des pré-liens. Pour te lancer dans le rp, n'hésite pas à utiliser la recherche de RP. Une autre petite astuce pour trouver des liens; nous t'invitons à créer un téléphone à ton personnage, afin de pouvoir utiliser la rubrique petites annonces du Castle Rock Call.

En cas de question, n'hésites pas à communiquer avec l'administration. Bonne chance!



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )   

Revenir en haut Aller en bas
 

i'm gonna win in sin city, gonna rule you baby ( joanie )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» One way or another, I'm gonna see ya. I'm gonna meetcha, meetcha, meetcha, meetcha. One day maybe next week ,I'm gonna meetcha. I'll meetcha i'll meetcha. And if the lights are all out I'll follow your bus downtown see who's hangin' out ℛ Shanti
» ARIANA ▬ "Life is a race and I'm gonna win. Yes, I'm gonna win."
» (quinn) ☮ life is a race and I'm gonna win, yes I'm gonna win
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-