Castle Rock :: 
Castle Rock
 :: South side :: The Werewolf Pub
Partagez | 
 

 even the moon has a dark side ☾ caïn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 202

ft. : dylan o'brien


MessageSujet: even the moon has a dark side ☾ caïn   Sam 16 Juin - 19:38

even the moon has a dark side

Silas Hayes & Caïn underwood

Il observe les balafres rougies qui contrastent avec la peau pâle de ses bras et s’accoude au bar pour attraper sa bière. Il porte alors le goulot à ses lèvres et en avale une longue lampée avant de la reposer, déjà bien plus calme qu’à son arrivée. Ce soir, le bar n’est pas des plus peuplés et c’est loin de le déranger. Tranquillité dûment méritée et qu’il compte bien savourer avant de retrouver le petit appartement qu’il se voit actuellement obligé de partager. Appartement au sein duquel il loue une chambre à ce blond mignon bien qu’un peu étrange. Colocataire qu’il n’a pas averti de l’arrivée du nouvel occupant, ce chaton tout juste récupéré mais déjà adopté.
Cette boule de poil, il l’a trouvé en se rendant à son cabinet, en fin de matinée. Un petit animal chétif qui peinait à miauler, dissimulé sous quelques feuilles mortes au fond d’un fossé. Sa mère avait, de toute évidence, cherché à le cacher pour le protéger du danger. Danger qu’elle n’avait pu éviter puisqu’il en avait retrouvé le cadavre charcuté et abandonné sur la chaussée. Enfoiré de meurtrier qui sévit dans leur petite ville et qu’il aimerait traîner en justice pour le faire payer pour ses crimes.
En attendant, il se contente d’agir à son échelle et de noyer le reste au fond d’un verre. Rien ne vaut une bonne bière pour oublier tous les soucis de la journée. Bière qu’il préfère prendre chez Lawrence plutôt qu’à son appartement où il devra un jour avouer à son colocataire qu’ils ont un nouveau pensionnaire. Échéance qu’il retarde actuellement tout en surveillant discrètement l’entrée de l’établissement.

C’est qu’il espère secrètement l’y trouver. Le vétérinaire qu’il a déjà rencontré un peu plus tôt alors qu’il s’était précipité dans son cabinet pour faire examiner la pauvre bête qu’il venait de ramasser. Un homme qu’il n’avait croisé que rapidement lors de quelques soirées arrosées dans ce bar qu’il fréquente – peut-être un peu trop souvent – le soir.
Caïn Underwood. Un nom qui sonne fort atypique quand on en connaît l’origine biblique mais, lui-même ne peut rien dire à ce sujet sans paraître un peu hypocrite. Reste tout de même surprenant que des parents aient pu nommer leur enfant comme le premier meurtrier de l’Histoire de l’humanité.
Ses lèvres s’étirent légèrement en un petit sourire et il secoue la tête avant d’avaler une nouvelle gorgée. Autour de lui, les corps s’animent, les esprits s’engourdissent et les verres se succèdent. Il lève un instant le doigt pour attirer l’attention d’une serveuse qui zigzague entre les tables avant de se figer en apercevant Caïn franchir la porte du bar. Son geste de la main se transforme alors en signe de salutation tandis qu’il se redresse sur son siège. S’il attend depuis déjà un long moment ici, c’est qu’il se sent redevable quant à l’aide qu’il lui a apporté, plus tôt dans la journée.  Il tient à le remercier et quoi de mieux pour ça que de payer la prochaine tournée ?
« Underwood ! » l’apostrophe-t-il. « Vous vous joignez à moi ? »
Vouvoiement qu’il emploie de manière légèrement hésitante, se demandant s’il ne ferait pas mieux d’être un peu plus familier avec cet habitant qu’il a déjà croisé à de nombreuses reprises. Il tire tout de même le tabouret à ses côtés et sourit, avenant avant de commander deux nouvelles pressions au barman.
« Je vous offre un verre ? Merci d’être resté calme tout à l’heure, j’ai une fâcheuse tendance à paniquer pour un rien quand la situation m’échappe… »
Nouveau sourire avant qu’il ne vienne gratter sa joue dans un tic nerveux qui lui échappe souvent ces derniers temps. Manque de sommeil qui se fait sentir alors qu’il continue d’agir comme s’il débordait d’énergie.
« Une bière, ça vous va, pas vrai ? J’ai cru voir que vous en preniez souvent… pas que j’observe plus que ça mais… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 86

ft. : Jamie Dornan


MessageSujet: Re: even the moon has a dark side ☾ caïn   Dim 17 Juin - 7:55

Journée plus chargée que d’ordinaire, à cause d’un apparent tueur de chat dans le coin. Beaucoup de propriétaires inquiets, de chats abandonnés dont il a dû s’occuper, sans compter l’attitude générale des habitants de Castle Rock, cherchant, apparemment, du soutien et des réponses de sa part. Lui qui est pourtant bien loin de n’avoir ne serai-se que quelques informations sur ce qu’il se passe réellement. Pourtant, cette histoire réveille en lui un besoin viscéral de s’occuper des animaux, bien plus que des humains, aussi, il compte mener sa propre enquête et faire regretter au petit malin tueur de chats, que s’en prendre à ses pauvres bêtes pour déverser son agressivité n’est pas une solution. Oh pour sur que si Caïn le trouve en premier, l’Homme, regrettera amèrement ses gestes. Il n’ira pas jusqu’à le tuer, puisque là dessus, Caïn est excessivement prudent, mais il lui fera à coup sur passer l’envie de recommencer.

Retirant sa blouse pour l’accrocher au porte manteau de son bureau, Caïn ajuste machinalement sa chemise, au dernier bouton toujours ouvert, pour une attitude plus détendue et accessible, avant de récupérer sa serviette en cuir et son trench, pour ensuite gagner le bureau de la réceptionniste, en train d’éteindre son poste de travail. « J’y vais, bonne soirée Sara » La jeune femme relève un regard plein d’admiration vers Caïn, avant de lui sourire. « Bonne soirée docteur Underwood, je vais fermer » Déclare t-elle, tandis que Caïn acquiesce d’un signe de tête, feintant un sourire sincère à son tour, avant de gagner l’extérieur et son imposant SUV garé juste devant. Balançant nonchalant sa serviette sur le siège arrière, il s’installe rapidement au volant avant de quitter les lieux, une musique rock résonnant avec force dans l’habitacle du véhicule, lui permettant de décompresser. Son but désormais, après une si longue journée, c’est de rejoindre le pub de Lawrence pour s’enfiler une bière ou deux, une des rares boissons alcoolisées qu’il se tolère de manière générale, bien qu’il fasse quelques exceptions, il aime avoir les idées claires. Mais la soirée est propice à un peu de lâcher prise.

Gagnant rapidement l’intérieur du bar, peu peuplé, il faut dire qu’en semaine, la ville est assez calme, bougeant davantage le weekend. À peine entré dans l’établissement, il est alpagué par une silhouette familière, qui tourne un visage engageant en sa direction. Silas Hayes. Caïn le reconnaît, puisqu’ici, il est facile de connaître la plupart des habitants. Surtout que les deux hommes se sont croisés à de multiples reprises, en ces lieux, bien que n’ayant jamais trop brisé la glace, au delà de quelques banalités après deux trois verres. À vrai dire, Caïn ne le connaît que très peu, sachant seulement qu’il est l’avocat du coin vers qui tout le monde se tourne. Jeune, plein d’énergie et encore pur face à toute la dépravation de cette ville. « Avec plaisir » Un léger sourire étire les lèvres du vétérinaire qui s’approche, retirant ton trench pour l’étendre sur le dossier de son tabouret, avant de prendre place à côté du jeune homme. « Merci, c’est gentil » Réplique t-il au verre alors que déjà devant lui se pose une bouteille de bière fraiche. Large sourire amusé face à la réflexion de Silas. « Ne t’en fais pas, si je peux me permettre de te tutoyer ? J’en ai vu d’autres, c’est la folie en ce moment à la clinique » Avoue t-il, vis à vis de la situation en ville, qui n’échappe à personne. « J’ai connu encore plus paniqué que toi » Avoue t-il en se retenant légèrement de rire. Caïn s’amuse toujours de l’inquiétude voir de la panique des propriétaires d’animaux, bien qu’en soit, même si plus serein, il n’en demeure pas moins inquiet lorsqu’il arrive quelque chose à Sorbonne. « C’est très bien, oui. Souvent hein ? » Sourire en coin, amusé. Oh bien sur que ce jeune avocat l’a observé. « Dois-je demander une injonction d’éloignement ? » Demande t-il en gloussant, bien plus détendu que son interlocuteur. Mais c’est ce qui tranche toujours chez Caïn, cette espèce d’attitude accessible et légère, pour palier avec son besoin viscéral de tuer, de temps à autre. Esprit malade parfaitement camouflé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 202

ft. : dylan o'brien


MessageSujet: Re: even the moon has a dark side ☾ caïn   Sam 7 Juil - 8:06

even the moon has a dark side

Silas Hayes & Caïn underwood

Il n’a pas l’habitude de fréquenter des gars de son âge. Des hommes adultes, mûrs. Habituellement il évite le contact, rechignant à fréquenter ceux qui pourraient lui rappeler son père et leurs problèmes. Parfois, ça lui manque. D’avoir perdu cette épaule sur laquelle s’épancher, d’avoir foutu en l’air une relation de famille que beaucoup jugent nécessaire au bien-être. Parfois il aimerait pouvoir faire machine-arrière et éviter ses erreurs passées. Celles de sa jeunesse dont l’innocence s’est envolée.
C’est que, au fond, il lui en veut toujours. Il en veut à cet homme honnête, courageux et généreux. Il lui en veut de ne pas avoir su retenir sa mère, d’avoir laissé celle-ci s’envoler au cœur de la nuit pour ne plus jamais revenir. Plus que tout, il lui en veut à lui pour ne pas s’en vouloir à lui-même. Culpabilité immédiatement rejetée sur la faute de l’adulte pour ne pas faire face à l’horrible réalité. Elle l’a abandonnée, lui aussi, même son enfant n’a pu la faire rester.
Fait qu’il s’est toujours fait un devoir d’oublier dans les bars. Fêtard qui compense un manque en se mêlant à la foule d’inconnus qui parvient souvent à combler, ne serait-ce quelques instants, ce vide dans sa poitrine. Oui, s’il y a bien une chose qui l’effraie, Silas, c’est la solitude. Le pesant, l’étouffant silence qui lui enserre le cœur et qu’il retrouve encore dans son petit appartement. Il faut dire que, pour le moment, converser avec son colocataire relève du miracle. Raison principale de sa présence sur ce tabouret alors qu’il tente de retarder l’échéance : annoncer l’arrivée du petit Dexter âgé de seulement quelques semaines. Chaton qu’il a laissé endormi dans une boîte en carton sur le siège arrière de son véhicule.

Alors ce soir, alors qu’il aperçoit le visage familier de Caïn, il s’empresse de trouver une excuse valable au retard du dîner de ce soir. Envie de parler avec quelqu’un qui ne va pas l’envoyer paître comme une vieille chaussette. Désir enfoui d’avoir un peu de compagnie, chose qui se fait encore rare dans cette petite ville.
C’est qu’il ne connaît pas grand monde si ce n’est le gérant de cet établissement et les quelques habitués qu’il y voit rôder un peu trop souvent. Eux et puis les forces de l’ordre qu’il ne peut guère qualifier d’amis puisque leur relation ne vit qu’à travers la découverte de corps sans vie. Un quotidien guère réjouissant qu’il tente à présent d’oublier alors qu’il plonge son regard dans les envoûtantes prunelles d’un bleu sombre du vétérinaire.
« C’est la moindre des choses… c’était vraiment gentil de m’avoir accepté en urgence… pour un cas qui n’était pas réellement urgent en fait. »
Il se gratte la joue du bout des doigts dans un tic nerveux qui lui échappe un peu trop souvent ces derniers temps et il maintient son sourire en se rasseyant correctement quand l’homme vient s’installer à ses côtés. Intimidante prestance dont il étouffe la gêne derrière son verre, buvant avec avidité une énième bière bien méritée. Il ne compte de toute façon pas affronter Jakob complètement sobre. Décadente jeunesse dont il aimerait se débarrasser juste histoire d’être un peu plus respecté.

« C’est rien… Je préfère qu’on me tutoie de toute manière. »
Il repose la pression devant lui et tourne la tête pour l’observer à la dérobée, légèrement gêné au souvenir de son arrivée précipitée dans le cabinet, un peu plus tôt dans la journée. Il faut dire qu’il a tendance à céder à la panique dès que les choses ne vont pas comme il l’avait imaginé. Instinct de survie qui ne le rend pas des plus virils mais dont il a fini par s’accommoder avec le temps.
« Ouais… j’avoue que je me laisse dépasser par mes émotions parfois. C’est mon premier chaton… j’ai seulement eu un chien, mon père n’était pas fans des chats et je ne pouvais pas en ramener à la maison. Pas que ça ait changé, je n’ose pas imaginer la tête de mon colocataire… »
Il rit et se détend un peu en imaginant le visage agacé de ce dernier. Il faut dire qu’il n’est pas réellement habitué à le voir exprimer une quelconque émotion et qu’il se délecterait de le voir perturbé ne serait-ce que quelques secondes.
« Je suis juste… observateur ! » marmonne-t-il en reprenant une longue gorgée, camouflant les rougeurs intempestives qui envahissent ses joues. « De toute façon qui n’aime pas la bière ici, c’est plutôt rare, non ? »
Impression de s’enfoncer qui le fait se racler la gorge alors qu’il tapote nerveusement le comptoir du bout des doigts.
« Je pourrai t’obtenir une injonction pour moins que ça… le fait que je t’harcèle en débarquant sans prévenir à ton travail par exemple. Je ne suis pas mauvais dans mon domaine ! »
Il sourit en reprenant confiance et jette un coup d’œil en direction des fenêtres du bar histoire d’apercevoir sa voiture nonchalamment garée devant. Dexter n’y est pas visible et il suppose qu’il dort toujours bien emmitouflé dans ses couvertures. Adorable créature qu’il ne se voit déjà plus refiler à une quelconque association.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: even the moon has a dark side ☾ caïn   

Revenir en haut Aller en bas
 

even the moon has a dark side ☾ caïn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]
» London's Dark Side [+18 ans] - RPG Surnaturel / City
» walk you through the dark side of the morning (farokh)
» ULYSSE ≠ dark side of the moon
» Dark Side of the Moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-