Castle Rock :: 
FACE YOUR FEAR
 :: We lie best when we lie to ourselves :: welcome in a cursed town
Partagez | 
 

 rosario, look at that face, you look like my next mistake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 22

ft. : eoin macken


MessageSujet: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 6:10

''Monsters are real. Ghosts are too.
rosario
leone
35 ans
bag of bones


 
LIEU DE NAISSANCE : castle rock - NATIONALITÉ : américain, le patriotisme en étendard il y a quelques années encore - ÉTAT CIVIL : célibataire, il sait pas s'engager, même si pour déconner il lui arrive de se dire en couple - ORIENTATION : bisexuel - MÉTIER/ÉTUDE : éducateur à castle rock primary, il a évité de justesse d'être agent d'entretien - FAMILLE : deux frères, il est celui du milieu, une petite sœur historienne et des parents toujours en vie. le plus âgé des frères est toujours en terrain hostile, et son plus jeune crapahute on ne sait-où  - AVATAR : eoin macken


 
We make up horrors to help us deal with the real ones.

 
TRAUMATISME(S)

Le plus grand traumatisme vécu par Rosario, c'est la mort de son meilleur ami, perdu lors d'une embuscade ennemie. C'est sa mort qu'il a toujours sur la conscience, parce qu'il se sent responsable, parce qu'il n'a pas su arrêter les balles, parce qu'il n'a pas su anticiper ce qui allait leur tomber dessus. Parce qu'il est devenu comme fou, tirant dans le tas et se couchant sur son corps sans vouloir bouger. Rampant, même, pour aller jusqu'à lui alors que ses jambes ont étés touchées par les tirs ennemis. Les autres, qui ont du s'occuper du reste, pendant que Rosario apathique protégeait le corps d'Abraham comme s'il était toujours en vie. Ses connaissances en médecine pourtant totalement convenables lui permettaient de savoir qu'il n'aurait pas pu s'en tirer, mais il n'a pas voulu le lâcher, pas voulu y croire. C'était entièrement de sa faute, et c'est tout ce qu'il a retenu des différentes explications soulevées par les membres restant de sa team, ou les supérieurs. C'était sa faute, et l'armée l'a renvoyé du terrain, persuadé qu'il ne ferait plus rien de bien, et prenant à peine en charge ses soins médicaux une fois revenu au pays. Maintenant, l'armée le débecte, le rends malade, et il n'a rien qu'il ne supporte moins que l'autorité militaire, et difficilement l'autorité tout court.

 


 
There's blood in every backyard, inside every home.

PRIMO/ Il a toujours baigné dans l'ambiance patriotique Rosario, et difficile de faire autrement avec un père militaire et fier de l'être. Si fier d'ailleurs, et si absent surtout, la fratrie Leone était destinée à servir l'Amérique. Dès qu'il a su parler Rosario, c'était pour dire qu'il ferait comme son papa, et comme Loreto, et qu'il défendrait le pays. Loreto est le seul des trois à être parvenu à faire tout ça.

SECONDO/ La famille, c'est la chose la plus importante pour les Leone, pour Rosario. La Mama, qui se tenait toujours prête à rafistoler les plaies de ses fils turbulents, à faire du tiramisu tous les mercredis et les samedis, à les aimer pendant les absences du père. Pietro, Rosario, Loreto, les trois garçons, les trois gamins, et Stella la princesse, la protégée, celle à ne pas toucher.

TERTIO/ Et puis à cette famille s'est greffée d'autres personnes, Abraham notamment, le meilleur ami de Rosario, et son petit frère Gabriel. Abe et Ros, les inséparables, les trublions, ceux qui sont partis, mais qui ne sont pas revenus entiers. Rosario en a été inconsolable des mois durant, convaincu d'être le fautif dans l'histoire, d'être celui qui a tué son meilleur ami. Au fond, il sait que ce n'est pas lui qui a tiré, mais ça n'enlève en rien sa culpabilité.

QUARTO/ Ros, il était sniper dans l'armée, celui qui couvrait l'équipe de loin, qui était le renfort bienvenu. Minutieux, et conscient de l'importance de son rôle dans les missions, il prenait les choses tant au sérieux qu'il ne s'est jamais permis de moment de relâchement en terre hostile. Toujours prêt, dormant même avec son arme, Abe disait qu'il s'agissait d'un autre homme, même s'il reconnaissait son meilleur ami lors des permissions et quand ils étaient à la base.

QUINTO/ Lors d'une de ces permissions d'ailleurs, ils sont revenus au pays, revenus à Castle Rock, comme des rois, des princes, bien loin de l'image des emmerdeurs du lycée. Le père Leone était d'un fier, de voir son fils dans les rangs, qu'il lui a mis la pression, lui rappelant que son ainé, lui, était déjà monté en grade et avait une famille. Ros, qui ne désirait rien d'autre que prendre un peu de bon temps, a noyé ces retrouvailles sous un peu trop d'alcool et de cigarettes, délaissant la maisonnée pour se retrouver à l'extérieur. Il y a retrouvé Gabriel, assis seul sur l'un des bancs du jardin, et s'est mis à fumer avec lui, et a discuter. Discuter, et oublier l'avertissement d'Abraham de ne pas toucher à son frère, l'embrasser comme s'il n'y avait que ça a faire. L'embrasser à pleine bouche avant de rentrer à l'intérieur pour supporter encore un peu ces lions trop fiers. Et partir avec Abraham, bras dessus bras dessous, lui avouant avoir aimé embrasser son petit frère. La gifle, qui a retenti, Abe le traitant d'abruti, mais pardonnant illico.

SEXTO/ Et Ros il est revenu à Castle Rock, plus seul que jamais. Seul, quelques jours après sa date-hantise, quelques jours après ce quatre juin deux mille dix. Seul, ou presque, quelqu'un poussant la chaise roulante sur laquelle il est affalé, les yeux rouges et l'absence de réaction aux traits. Ros, il a perdu Abe, il a perdu son meilleur ami et il voit rien d'autre que son corps encore chaud tombé sous les balles, le rouge du sang sur le sol. Ros, il pleure, comme il ne pleure jamais, parce que c'est un vide immense qu'est son cœur à présent.

SEPTIMO/ Ros il s'est tu pendant deux ans, sur ce qu'il s'était passé là-bas, rongé par la culpabilité, persuadé d'avoir toute sa responsabilité dans la mort de son meilleur ami. Il a pas osé le dire tout haut, que c'était sa faute, que c'était lui qui avait foncé un jour en plein dans un village qu'il pensait vide, et qu'il s'est fait avoir par les adversaires embusqués. Qu'il n'a fait attention à rien d'autre qu'à son instinct trompeur, et qu'il a tout perdu. Ses jambes, touchées par les balles, qui ne l'on plus soutenus pendant presque un an, ou plutôt est-ce son manque de volonté qui l'a conduit à rester sur cette chaise ? Il veut même pas savoir.

OCTAVO/ Pourtant il fini par émerger de ce faux-coma, pour mieux y replonger après cette journée avec Gabriel, où il lui a tout avoué. Où il lui a dit que c'était sa faute, que c'était lui qui avait tué son frère, et il a bien cru que Gabriel ne le pardonnerait jamais - comme il ne se le pardonne toujours pas. Il sait juste que Gabriel a accepté de lui parler de nouveau après deux ans de silence quand il est allé le chercher au commissariat quelques jours après la date fatidique du quatre juin.

NONO/ Un psy a bien essayé de l'aider à remonter la pente, mais ça a jamais suffit à Rosario. Il s'est plongé dans les paris, dans les magouilles, dans la clope plus que jamais avant. Les bagarres, pour donner le change de son trop plein d'énergie, même s'il n'a plus été le petit voyou d'autrefois. Pour se donner l'impression qu'il était encore quelqu'un, quelque chose, malgré sa jambe boiteuse, malgré sa gueule d'ange entachée. Sa gueule d'ange, qui lui ouvre encore et toujours des portes aujourd'hui, ou qui lui permet d'échapper aux problèmes par des pirouettes.

DECIMO/ On sait pas trop si Ros a remonté la pente, ou s'il cache ses ressentis derrière ses airs bravaches, son attitude nonchalante, et ses sourires agréables. Il se dit aller bien, se dit épanoui dans son travail, qu'il a décroché il y a quelques années dans une école primaire. Dit se sentir bien, la clope au bec et la bière en main, installé sur un canapé qui n'est pas le sien. Il dit qu'il aime pas rester chez lui, rester seul, et que c'est trop petit pour y faire des fêtes. Il dit ça, mais surtout parce qu'il a besoin d'être avec des gens, à tout prix.

UNDECIMO/ Les Leone ont étés choqués par l'évènement, voir leur fils si absent, et ça a profondément changé la famille. Seul Loreto a refusé de voir ce qu'il s'était passé, et est retourné à sa vie de militaire comme avant. Pietro lui, déjà sur une pente déclinante, a totalement déserté l'armée et seul Rosario a encore des nouvelles, et aux dernières son mercenaire de frère était au moyen-orient sans plus de précisions. Stella, autrefois très envieuse de la situation de ses ainés, est retournée à ses bouquins et à son musée, trouvant finalement sa vocation d'historienne bien plus profitable et agréable. Et les parents, qui ont essayés d'être là pour leur fils, et qu'il a fuit après s'être senti bien trop étouffé, prenant un appartement miteux entre Central et South.

DUODECIMO/ La pension de l'armée, c'est jamais grand chose, jamais suffisant en tout cas quand on a un trou immense dans le portefeuille, qu'on n'arrive pas à combler avec les paris et les clopes, et d'autres choses encore. Surtout quand on essaye de faire bonne figure, de cacher ces addictions pour ne pas inquiéter la Mama, et qu'on fini par manger de la lasagne de supermarché tous les deux jours, plutôt que de vrais repas. C'était salvateur, ce travail pour Rosario, au moins il s'est stabilisé dans la médiocrité.

TREDECIMO/ Un job qu'il ne pensait jamais avoir, mais il a eu de la chance, comme il en a souvent eu plus jeune, et qui semblait l'avoir quitté pendant quelques années. Et c'est qu'il est doué avec les mômes, Rosario, malgré ses difficultés au départ. Malgré les regards de ses collègues, qui trouvaient qu'il faisait tache, qu'il n'avait pas sa place. Et finalement à force de son charme habituel, de sa façon d'être, il a convaincu. Pas tous, mais suffisamment pour se sentir à l'aise, suffisamment pour sortir la tête du gouffre infernal.

QUATTUORDECIMO/ Pourtant il est toujours aussi ronchon au réveil, toujours à la limite de la ponctualité, souvent cinq minutes en retard, roulant sur sa moto à la vitesse de l'éclair pour combler son retard. Un café trop vite avalé pour être un peu plus réveillé, quand il n'est pas le premier sur place à cause de ses insomnies. Ou parce que sa conquête habite bien plus près de l'école que lui. Un de ses amis habite à deux rues de là d'ailleurs, et il lui arrive régulièrement de squatter chez lui pour s'éviter le trajet.

QUINDECIMO / Et Gabriel, enfin, qui fait face aux humeurs de Rosario, qui reçoit dix milles sms par mois le concernant. Qui viens le chercher parfois, souvent, au commissariat et qui n'en notes rien sur ses rapports. Qui laisse le plus âgé vivre sa vie, profiter de son lit, de ses baisers et de l'apparente jovialité de l'éducateur. De celle qu'il lui montre, de l'affectivité dont il abuse au bar, lorsqu'il dit que Gaby est son mec, et que les menottes c'est son truc au lit, avant de s'en ramasser deux au même titre qu'un connard jugeant leurs sexualité. Rosario, il a fini par décider que vivre sa vie, c'était rendre l'absence de Abe moins rude.



 


 
Pseudo : andahar. - Pays : la belgiche - Inventé/Pré-lien : inventé - Où avez-vous connu le forum? : grâce à @Caïn Underwood et son mignon @Gabriel Marshall - Commentaires : shame on me, j'ai jamais lu un livre de King, mais j'ai une amie qui est fan absolue, je peux quand même être accepté ?    
They live inside of us, and sometimes, they win”


Dernière édition par Rosario Leone le Mar 19 Juin - 17:39, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 36

ft. : Max Irons


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 6:12

qlsihfsmfijdmfogjfmjg

Je savais que j'avais bien fait de te passer le lien en mode "tiens, regarde ce beau forum"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 25

ft. : Kristen Stewart


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 6:12

Hey bienvenue par ici ! Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 22

ft. : eoin macken


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 6:16

Tu me prends toujours par les sentiments faut dire
Tu es vile

Merci Rain ! Ksteeew j'adoore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 20

ft. : Katherine McNamara


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 6:37

Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 42

ft. : Chris Wood


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 7:39

Bienvenue et courage avec ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 202

ft. : dylan o'brien


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 8:13

Bienvenue toi
Hâte de voir ce que tu vas faire avec Gabriel, ça promet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 536

ft. : Elizabeth Olsen


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 8:32

Bienvenue par ici j'aime bien le choix de métier! hâte d'en lire plus alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 258

ft. : Alicia Vikander


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 9:00

Bienvenue Rosario! je connais pas beaucoup ce vava, il a l'air bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 22

ft. : eoin macken


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 9:21

Merci à vous tous ! J'espère que je ne décevrais pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 167

ft. : James McAvoy


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 9:28

Bienvenue! (:
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 243

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 9:29

Citation :
éducateur à castle rock primary, il sait pas vraiment comment il a eu le job, faisant surtout plus de conneries que les mômes qu'il surveille
Gens de Castle Rock, vos enfants sont entre de bonnes mains.
Bienvenue à toi!
Un vava qu'on voit rarement, j'approuve!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 234

ft. : Luke Mitchell


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 9:43

Encore trop de mystère dans cette fiche
Bienvenue à toi!
Tu pourras éduquer la fille de Logan, elle en a besoin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 22

ft. : eoin macken


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 9:57

Thanks !
J'avoue que ça me plait d'avoir un avatar peu vu, j'aime tellement cet homme
Mais ouais, c'est sans doute pas celui qui fera de vos enfants des gens cultivés, intègres et de bons petits pour la société
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 101

ft. : MAGGIE Q


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 12:19

Le pseudo

Bienvenue parmi nous I love you

( encore un qui va pervertir la petite jeunesse What a Face )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 22

ft. : eoin macken


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 17:21

Merci beaucoup ! Et oui, il faut bien commencer à pervertir les jeunes un jour ou l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 163

ft. : Devil's Trap


MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   Mar 19 Juin - 19:51

Welcome to Castle Rock. May you ends well...



Tu es désormais validé! Tu peux donc aller découvrir le forum, si ce n'est pas déjà fait. Pour aider voici quelques liens rapides à visiter; pour commencer, tu peux dès maintenant recenser le métier de ton personnage. Tu pourras ensuite aller poster une fiche de liens pour trouver des connaissances à ton personnage. Si tu as déjà des idées en tête, tu peux également créer des pré-liens. Pour te lancer dans le rp, n'hésite pas à utiliser la recherche de RP. Une autre petite astuce pour trouver des liens; nous t'invitons à créer un téléphone à ton personnage, afin de pouvoir utiliser la rubrique petites annonces du Castle Rock Call.

En cas de question, n'hésites pas à communiquer avec l'administration. Bonne chance!



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: rosario, look at that face, you look like my next mistake   

Revenir en haut Aller en bas
 

rosario, look at that face, you look like my next mistake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» look at that face you look like my next mistake (emma)
» Look at that face, you look like my next mistake | FIRMIN & GRACE
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-