Castle Rock :: 
Castle Rock
 :: South side :: The Werewolf Pub
Partagez | 
 

 Coupain de beuverie ! [ft. Silas Hayes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 79

ft. : Tian Jing


MessageSujet: Coupain de beuverie ! [ft. Silas Hayes]   Sam 23 Juin - 13:46

Coupain de beuverie !

Vous savez ce qui est le plus chiant quand on doit protéger quelqu’un ? C’est quand cette personne vous dit d’attendre dehors pendant qu’elle va s’amuser avec de parfaits inconnus. Alors, je sais qu’elle sait très bien se défendre depuis son ancien mari et que tout le monde n’est pas un horrible psychopathe – entre nous, je suis sûr qu’elle est bien placée sur l’échelle de la folie – mais je n’aime pas savoir que je dois sagement attendre. En plus il fait froid. Je suis solide mais je n’aime pas le froid. C’est à en attraper un rhume. Et pour se moucher, c’est pas pratique.
Mais revenons-en à notre histoire. Ma maîtresse, je l’aime bien. Y a des fois, je l’appelle maman parce qu’elle m’a élevé depuis que je suis tout bébé. Mais elle ne m’entend pas et au lieu de m’appeler « fiston » comme ferait une maman, elle m’appelle Zhang Fei. Elle m’appelle par mon nom quoi. C’est bien hein...mais elle m’a quand même élevé. Comme son bébé à elle ! Et je veillerai toujours sur elle. Toujours. Alors prenez garde sales humains qui osez toucher à Lu Hai Fen car la terrible colère du grand Zhang Fei finira par s’abattre sur vous et sur votre descendance jusqu’à la quatrième génér...oh un papayon !


****


La jeune femme regarda Zhang Fei depuis l’intérieur où elle était installée. Elle n’aimait pas le fait de devoir le laisser dehors mais c’était un chien intelligent, bien qu’elle savait pertinemment qu’un chien ne pouvait pas vraiment penser. Toutefois, il trouvait toujours à s’occuper, à commencer par faire connaissance avec la faune locale. Notamment les chats et les papillons. Zhang Fei aimait bien les chats, il aimait jouer avec eux mais ils ne semblaient pas trop l’apprécier. Certes, il avait tendance à les chopper par la queue et à les lancer en l’air par surprise pour les rattraper sur son dos. Quelques fois, il n’arrivait pas à les rattraper et les pauvres chats s’enfuyaient, effrayés. Pauvre Zhang Fei…
Hai Fen regarda ce qui était disponible. Elle avait hâte de se désaltérer le gosier. Voyons voir… une bière ? Hum… avaient-ils de la bière chinoise ici ? Aucune chance. Allez, y a quoi en boissons locales ?! Elle regardait la carte, tentant de déchiffrer les noms lui étant inconnus. Elle avait beau avoir appris l’anglais avec une majorité de la bibliographie de Julian Harris, ces livres ne lui avaient pas appris les noms des alcools servis ici.
Peut-être que quelqu’un saurait l’aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 206

ft. : dylan o'brien


MessageSujet: Re: Coupain de beuverie ! [ft. Silas Hayes]   Sam 7 Juil - 8:20

coupain de beuverie

Silas Hayes & Lu Hai Fen

Il y traîne la majorité de la journée, dès qu’il a l’occasion de quitter son austère cabinet. Bar où résonnent les bruits des verres qui s’entrechoquent et les rires des hommes à moitié ivres. C’est qu’il aime cette ambiance festive, celle qui semble célébrer la vie à la différence de l’évènement qui ne cesse de le hanter.
Aujourd’hui, ne semble pas faire exception tandis que son regard erre dans la salle pleine du bar. Tabourets et chaises où trônent des fesses étrangères qu’il ne reconnaît guère. Lui, tout ce qu’il comprend, à ce moment, c’est qu’il risque bien de repartir les mains vides et le gosier désespérément sec. Chose qui l’agace très légèrement alors qu’il rêve d’une bonne bière fraîche depuis plusieurs heures déjà.
S’il y a bien une chose qui n’a pas changé chez Silas après toutes ces années passées, c’est bien son irrémédiable besoin de s’assoir dans ce fichu bar pour engloutir une boisson alcoolisée qui lui brûlera à coup sûr la trachée. Petit rituel bien vite devenu une indispensable routine qu’il se plaît à observer chaque soir avant de regagner l’appartement dont il partage le loyer.

Un soupir franchit la barrière de ses lèvres sèches et il hésite quelques instants en examinant les choix qui s’offrent à lui. Rentrer sobre pour affronter un Jakob si blasé qu’on le penserait muet n’est pas une option. Il repère ainsi deux chaises. L’une près d’un gros moustachu dont il peut déjà sentir les effluves de sueur imbibée de vodka et l’autre près d’une asiatique qu’il n’a encore jamais eu l’occasion d’apercevoir en ville. Décision rapide alors qu’il se dirige vers cette dernière en tentant de conserver un sourire amical aux lèvres.
Il a toujours été doué pour ça. S’intégrer, se faire apprécier même par de parfaits étrangers. Jeune adulte immature et fêtard qui traîne dans les bars et y rencontre la plupart de ses amis, qu’il soit dans le Colorado ou ici.
« La place est libre ? » qu’il demande avant de finalement poser son fessier sur le siège face à elle. « Tout est plein dans le coin… »
Il la dévisage, hésitant à se mordre la langue alors qu’il se demande si elle comprend leur langue. Cliché qu’il a bien vite fait d’oublier en secouant la tête pour éviter d’y penser.
« Je suis Silas, au fait. Tu viens d’arriver en ville ? »
Tutoiement qu’il adopte instantanément pour effacer toute gêne. De toute manière, ils ne sont pas dans un lieu qui prône l’absolue politesse et un peu de familiarité n’a jamais blessé personne, de ce qu’il en sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 79

ft. : Tian Jing


MessageSujet: Re: Coupain de beuverie ! [ft. Silas Hayes]   Dim 22 Juil - 20:53

L’androphobie se caractérise de différentes manières mais il s’agit de la peur irrationnelle des hommes. Ce qui était en soi assez gênant. Le degré exact de la phobie de Lu Hai Fen se situe à un niveau relativement moyen se caractérisant par de la méfiance envers un homme n’ayant pas reçu une validation préalable par un pair en qui elle a confiance : son oncle, Zhang Fei ou son meilleur ami (qui, de fait, n’existe pas) ; ce qui… fait peu de monde. Les autres éléments remarques à ce sujet sont le manque d’attirance allant au dégoût et une crispation nettement visible. Mais il est bon de savoir qu’elle peut se retrouver entourée d’hommes, tant que ceux-ci ne l’abordent pas, tout va bien.

- La place est libre ?

Elle se tourna lentement vers lui. Le jeune homme avait un sourire amical ; elle avait perdu le sien et elle se contentait de le regarder avec inquiétude. Mais elle avait l’habitude de ne rien montrer sur son visage, comme beaucoup d’asiatiques.

- Tout est plein dans le coin…

Il s’était assis. Crispation.

- Je suis Silas, au fait. Tu viens d’arriver en ville ?

Alors, petite description de la scène pour que vous compreniez mieux. Lorsque le jeune homme, très sympathique au demeurant, s’est assis, bien qu’elle demeurait avec un visage impassible, les poils de ses bras, peu visibles, s’étaient soudainement hérissés. Par instinct, elle avait un peu reculé sa chaise au moment où il s’était présenté.

Calme-toi, souffla la voix dans sa tête. Il ne veut que parler. Ce n’est pas ton ancien mari, il est beaucoup trop jeune.


- Hai Fen…

Ok, il te tutoie mais tu sais comment sont les blancos. Surtout les jeunots. Alors détends-toi, ça va aller. Au pire, tu peux toujours partir, non ? Mais il te faut des amis dans cette ville. Évite de manger n’importe qui.

- Trois jours…

Elle était assez stressée.

Elle montra la carte.


- Je ne comprends pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Coupain de beuverie ! [ft. Silas Hayes]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Coupain de beuverie ! [ft. Silas Hayes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Répartition de Silas Meyblum
» Silas
» Silas, le mercenaire triste
» Donner suffisamment de corde pour se pendre [PV Silas]
» MIDNIGHT EXPRESS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-