Castle Rock :: 
Castle Rock
 :: Central city :: Central city apartments
Partagez | 
 

 Je ne sais pas comment ça s'est passé (Finn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 228

ft. : Jenna Louise Coleman


MessageSujet: Je ne sais pas comment ça s'est passé (Finn)   Lun 23 Juil - 16:11


Je ne sais pas comment ça s'est passé
Je n'aurai pas pu mieux rêver comme appartement. J'étais juste en face de l'immeuble où vivait Finn, aussi nous pouvions nous voir plus souvent et ça me faisait vraiment plaisir. Je venais de recevoir son message sur mon téléphone, ce qui me fit sourire, notamment lorsqu'il me dit avoir fait son grand ménage. C'était à se demander comment quelqu'un d'aussi gentil et parfait comme lui pouvait être tout seul... les injustices de la vie. Je rêvais de le voir un jour avec une jolie et surtout, gentille fille au bras, avec les mêmes envies, mêmes idéaux. Il méritait plus que tout au monde d'avoir une belle vie et un futur meilleur. Je me faisais la promesse de tout faire pour l'aider directement ou non à réaliser tout ce qui pouvait lui faire du bien ou le rendre heureux, d'arriver. Parfois j'avais l'impression de le materner un peu, mais je tenais juste énormément à lui, et je me sentais presque obligée de le surveiller. Mais ça ne me posait pas de problèmes, et je n'étais pas du genre à l'analyser et à fouiner dans sa vie privée ou ses relations non plus, même si je restai attentive à ce qui pouvait lui arriver. Si quiconque faisait du mal à mon frère... Je ne savais pas ce que je ferais, mais j'imagine bien que je perdrai la tête et me transformerai en une folle prête à tout pour défendre son petit protégé. Mais encore, ce n'était pas être fou qu'agir comme ça. Puis, n'y pensons plus. Je lui répondis avec sourire, et sautillais dans l'appartement à l'idée de le voir dans quelques heures. En plus, une pizza était au rendez-vous et je pourrais voir Bubble, alors...

J'hésitais des fois à me prendre un animal de compagnie aussi. Un chien sans doutes, mais je savais qu'avec mon choix de métier, je ne pouvais pas prendre la responsabilité d'élever un animal, au cas où je devrais trop voyager et qu'il ne pourrait rester avec moi. Je m'ennuyais un peu ces temps-ci, alors je tentais de sortir au moins un jour sur deux pour me changer les idées, voir les gens que j'aimais, m'aérer l'esprit. Puis ce n'était pas comme si j'étais seule désormais, j'avais Nova. Elle était particulièrement adorable et je ne pouvais visiblement pas rêver mieux comme colocataire, elle était adorable. De nature méfiante, je me disais de ne pas trop faire confiance à n'importe qui, mais Nova dégageait ce sentiment de confiance. Je doutais que ce soit une manipulatrice, alors je décidais de baisser ma garde avec elle. Puis je n'avais de toutes façons rien de terrible à raconter, alors je ne risquais rien. Je décidais de ranger un peu l'appartement et de faire le ménage, profitant du fait que Nova était absente ou dormait - je n'avais pas été vérifiée - en faisant le moins de bruit possible au cas où. Une fois la plupart des tâches terminées, je pris une douche et attachais mes cheveux en queue de cheval, enfilant une robe d'été, puis je fonçais dans ma chambre. J'avais acheté un os pour Bubble et j'avais quelques échantillons de parfums d'homme en réserve, je comptais donc les offrir à Finn. Je fourrais le tout dans mon sac, puis me mit en route en laissant un post-it sur le frigo pour prévenir Nova que j'étais chez mon frère.

Petite habitude que j'avais automatiquement prise, laisser des post-it. Une fois arrivée, après quelques minutes - je marchais vite aussi, héhé - devant la porte de l'appartement propre de mon petit choupinet de frère, je sonnais et attendis un peu. Quand il ouvrit la porte, je le pris dans mes bras et lui fis un bon gros câlin de grande soeur, sentant Bubble s'agiter juste à côté de nous.
« Je suis tellement contente de te voir ! J'ai des petites surprises pour vous deux, même si ce n'est pas grand chose... » Je rentrais et m'accroupis à hauteur de Bubble, qui me fit quelques léchouilles et remuait la queue, ce qui me fit plaisir. Je lui donnais ensuite son os, et fut ravie de voir que son cadeau lui plaisait déjà. En même temps, quel chien n'en aurait pas voulu... Puis je sortis les échantillons de parfum et les donnais à Finn. « N'y vois pas là un signe bien-sûr... j'aurai pu les garder et faire comme si j'avais quelqu'un dans ma vie en les mettant, mais je préfère qu'ils te soient plus utiles à toi, puis si l'un d'eux te plait, tu me glisseras le mot ! » Héhé on ne sait jamais. Je lui adressais un grand sourire, puis regardais autour de moi. En effet, tout était propre et bien rangé. « En tous cas ça sent drôlement bon par ici ! Je suis ravie que tu m'invites juste après ton super ménage. »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 288

ft. : Tom Holland


MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment ça s'est passé (Finn)   Mar 24 Juil - 16:50


Je ne sais pas comment ça s'est passé
Etrangement, Finnegan n’est pas le genre de personne à aimer les jours de congés. Parce que cela changeait sa routine si parfaite, lui laissait trop de temps libre pour penser. Il aimait être au magasin, c’était un endroit dans lequel il se sentait en sécurité. Alors si, il se levait toujours à la même heure, sortait alors que la lune était encore dans le ciel, avec Bubble pour emprunter le même chemin. Tradition qui vire à l’obsession mais qui pourtant lui permet de garder un certain contrôle sur sa vie. Et puis il y a les tâches ménagères, ces petites choses du quotidien qui font passer le temps. Parce qu’à chaque fois qu’il s’assoit – même pour regarder un film qui lui plaît normalement – son cerveau dérive vers de bien sombres pensées. Il y a les images de l’agression qui lui tourne sans arrêt dans la tête ces temps-ci. Probablement parce que les menaces se font de plus en plus courantes. C’est limite s’il n’a pas peur d’ouvrir son ordinateur dorénavant. Et pourtant il s’y force, chaque jour. Parce qu’il doit continuer à écrire sur son blog. Premièrement c’est un moyen d’expression, bien que beaucoup le pense fou. Et puis s’il arrête de publier, c’est un peu comme s’il laissait les menaces gagner. Des menaces virtuelles qui le font pourtant trembler quand il entend un bruit suspect ou qu’une personne reste derrière lui trop longtemps sur le même trottoir. Il pourrait prévenir la police, il pourrait simplement aller raconter la vérité. Mais non, cela ferait de lui un complice, un lâche qui n’a pas osé parler alors qu’une jeune femme est dans le coma depuis plusieurs mois.

N’ayant pourtant rien contre la solitude, Finn a envie de voir du monde aujourd’hui. Il a envie de discuter de tout et de rien. Evidemment, c’est sa sœur qui lui vient premièrement à l’esprit, alors sans plus attendre, il lui envoie un SMS pour l’inviter à passer. L’appartement est d’une propreté impeccable, ce qui ne change pas vraiment de d’habitude. Et en attendant qu’elle arrive, il se met devant son ordinateur afin d’écrire sur les dernières journées à Castle Rock. La frayeur du corps retrouvé dans les bois passée, il n’y avait pas eu de folie majeure dans les rues de la ville. Mais il y avait toujours de quoi écrire.

Quelques paragraphes plus tard, l’Irlandais se lève pour se faire une tasse de café. Il ne savait pas vraiment quand sa sœur allait arriver, bien qu’il espérait que ce ne soit pas dans trop longtemps. Puis la sonnette retentit, l’obligeant à laisser sa tasse sur le plan de travail. A croire que son aînée lisait ses pensées. Bubble se réveille, saute du canapé et va vers la porte pour accueillir leur invitée pour la soirée. Tamlyn était absente, probablement au travail. Les bras d’Elowen viennent entourer le corps de Finn pour le serrer contre elle « Doucement, tu vas m’étouffer… » Il râle pour la forme, mais il est heureux de voir sa sœur également. « Une surprise ? J’adore les surprises » Finn ne peut s’empêcher de redevenir un enfant avec sa famille. Il aime trop cette place de petit dernier, de cadet à protéger. Et même si parfois ça l’étouffe, il en redemande toujours. Alors il attrape les échantillons, lit les noms des deux parfums avant de remercier sa sœur. « Je vais les garder pour mes futurs rendez-vous galants. Je crois que les filles aiment bien les hommes qui se parfume » Du moins, son ex aimait ça. Il remue la tête de droite à gauche pour enlever cette pensée négative de la tête et retrouve son sourire « Merci en tout cas. J’ai rien pour toi à part un appartement propre, mon abonnement netflix et les pizzas que je vais commander » Il se dirige vers le plan de travail où il avait laissé sa tasse en plan « Tu veux un café ? Un thé ? Un jus de fruit ? » Il n’y a pas d’alcool chez lui, mais il doute que sa sœur demande une vodka de toute manière. « Si t’as faim, tu peux appeler la pizzeria. Le numéro est enregistré dans mon téléphone. Je crois que c’est sous le nom : en cas de flemme » Il sort l’objet de sa poche et le lance à sa sœur pendant qu’il prépare sa boisson et celle d’Elowen si elle a en a envie. « Comment ça se passe avec ta nouvelle coloc ? L’appartement est bien ? » Il n’était pas encore venu non, mais ça ne saurait tarder.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Messages : 228

ft. : Jenna Louise Coleman


MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment ça s'est passé (Finn)   Mar 24 Juil - 21:50


Je ne sais pas comment ça s'est passé
Quelle grande soeur digne de ce nom ferais-je si je ne pouvais même plus étouffer mon petit frère chéri d'amour sous tout mon amour, justement ? Finn semblait être resté un petit garçon des fois, et je supposais que toute ma vie je le verrais comme le petit frère, le petit dernier, mon petit protégé chéri d'amour, toujours. Finnegan, c'était un peu, et depuis toujours finalement, l'homme de ma vie. Le plus beau, le plus important, le plus gentil, le plus intelligent. J'avais peut-être tord de le lui faire remarquer parfois, car il aimait beaucoup trop les compliments... mais il les méritait amplement ce petit filou, comment ne pas le complimenter ! J'avais envie de le garder près de moi et de ne plus le lâcher, comme si c'était une grosse peluche, mais en mieux. Le pauvre petit. J'avais tendance à oublier que nous n'avions que quatre ans d'écart... « Oh oui, crois moi, les filles préfèrent les hommes qui mettent du parfum... mais juste ce qu'il faut ! J'ai déjà expérimenté un rendez-vous avec un type qui puait la sueur et un autre avec un type alcoolisé, crois-moi, c'est bien que tu ai une bonne hygiène de vie... » Je le complimentais, ne le conseillai pas vraiment. Cependant je savais que les filles restaient un sujet sensible, aussi je passais mon bras autour de son dos en lui faisait un bisou sur la joue et en lui souriant. « Tu m'as eue avec l'abonnement netflix... puis l'appartement propre et la pizza, c'est un gros plus ! » Il était vraiment adorable, ça me tuait de le savoir seul. Il méritait vraiment quelqu'un de bien, de soucieux, d'attentif, de fidèle, d'engagé... et de sain. Je me faisais la promesse de veiller à son futur bien être également. Puis ma colocataire Nova était très belle et avait son âge il me semblait... Je verrais bien tiens. « Je veux bien un thé fruité si tu en as ! Ou n'importe quel autre thé, je te laisse le choix. » Je fis un petit tour de l'appartement, ravie de voir qu'il se sentait bien chez lui. Bubble rongeait son os pendant ce temps-là.

Finnegan me proposa d'appeler la pizzeria si j'avais faim, j'en concluais donc qu'il devait avoir faim lui aussi, aussi j'interceptais son téléphone pour m'en occuper. « Tu prendras quoi comme garniture ? ou dis moi le nom de la pizza ! » J'attendis sa réponse, puis j'appelai le numéro correspondant, commandant une pizza jambon-fromage pour moi, et celle que Finn m'avait demandée. Je raccrochais ensuite, et au moment de refermer le téléphone, un sms arriva. Je l'ouvris sans faire exprès, puis perdis toute trace de sourire. Il s'agissait d'une menace anonyme. Je ne pus m'empêcher de regarder l'historique des sms de ce numéro, et je remarquais que tous les messages étaient des menaces. Que si mon frère parlait, ça irait mal pour lui. Qu'il n'avait pas intérêt à dire ce qu'il avait vu. J'imaginais alors qu'il devait être surveillé également... Mon coeur battait de plus en plus vite, la colère et la peur montant, puis je compris que Finn venait de me poser une question. J'entendis parler de l'appartement, et compris qu'il s'agissait du mien. « Hm, ça se passe bien chez moi... ma colocataire est vraiment sympa, et je doute qu'il ne s'agisse d'une psychopathe... » Sans demander quoi que ce soit, je fonçais vers l'ordinateur de Finn, m'apercevant qu'il était allumé, et je vis sa boîte mail également ouverte dans un onglet. Je détestai fouiller, mais je devais savoir. Je vis alors d'autres messages de menace. Qui que ce soit, quoi qu'il ait fait, il était hors de question qu'il s'en prenne à mon frère ou ne lui fasse du chantage. Sans réfléchir - bien que j'avais déjà réfléchi à la question - j'allais débrancher la box internet, mis son ordinateur en mode avion, le fermais et hésitais sérieusement à le cacher, le garder avec elle, ou le casser. Mais ça restait la vie de Finn, ses problèmes, et surtout... son ordinateur. Je le posais là où il était un peu plus tôt, puis regardais son téléphone, à peine rassurée.

Lorsqu'il revint dans la pièce, je le fixais, sans arriver à sortir un mot tout de suite. Une autre sonnerie sms retentit, et j'eus le réflexe d'éloigner le téléphone de Finn en le déposant sur l'ordinateur derrière moi. Je tentais de garder mon calme, espérant ne pas lui faire trop peur non plus, mais je ne pouvais pas ne pas savoir... « Est-ce-que tu penses que c'est une bonne idée de garder ton téléphone et ton ordinateur ici ? Tu sais... on pourrait être sur écoute, ou être vus. Enfin, je dis ça car je suis dans une phase un peu paranoïaque où je regarde des documentaires et articles là-dessus. Sur le harcèlement et le piratage. » Je voulais essayer de lui faire comprendre que je savais, sans le dire clairement, car j'avais justement peur qu'il soit surveillé depuis... je ne sais combien de temps. De quoi s'agissait-il ? Etait-ce en rapport avec le comportement un peu fuyant et isolé de Finnegan ces derniers mois ? J'étais furieuse. Pas contre lui, mais que quelqu'un ose et puisse s'en prendre à mon frère. Et pour quoi ? Je baissais les yeux tentant de contrôler ma respiration pour ne pas m'énerver. J'étais persuadée qu'on était sur écoute. « Je sais que tu es quelqu'un de confiance Finnegan. On peut tout te confier, tu ne diras jamais rien. Tu es une tombe. » Je cherchais alors autour de moi, puis récupérais un morceau de feuille et un crayon, écrivant sur la feuille que je tendis ensuite à Finn « Je crois que tu peux être sur écoute et filmé. Ne panique pas et ne dis rien à voix haute. J'ai vu sur ton téléphone un sms de menace. Plusieurs. Il faut qu'on parle. Ou écrive... »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 288

ft. : Tom Holland


MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment ça s'est passé (Finn)   Sam 4 Aoû - 13:17


Je ne sais pas comment ça s'est passé
Une grimace de dégout se dessine sur le visage de Finn alors que sa sœur parle de ses anciens rendez-vous. Ce n’était pas l’idée qu’Elowen puisse rencontrer des hommes qui le mettait mal à l’aise, il savait que sa sœur était suffisamment drôle, intelligente et jolie pour mettre n’importe qui à ses pieds.  Non, le problème venait bien de l’hygiène douteuse de ses prétendants. Parce que même si Finn aimait courir tous les matins, il prenait au moins le temps de filer sous la douche avant de partir travailler ou rencontrer quelqu’un. Cela devait aller avec son côté maniaque de la propreté cependant. « Va vraiment falloir que j’approuve tes prétendants avant que tu ailles en rendez-vous, ça me semble une étape obligatoire pour que tu ne perdes plus ton temps » Bien que d’habitude, c’est plutôt les grands frères qui sont supposé faire ça. Mais pour l’occasion, Finn était content d’échanger les rôles. Faisant chauffer l’eau pour le thé, le cadet ne mets pas longtemps avant de demander à sa sœur ce qui lui ferait plaisir. Et c’est avec amusement qu’il réalise que ses doigts sont déjà sur le sachet de thé fruité quand sa sœur exprime son choix. « J’te connais un peu trop bien faut croire » Il avait même acheté ce sachet exprès pour elle, préférant les thés noirs et le café.

Commençant à avoir faim, il lui proposa d’appeler la pizzeria. « Je vais prendre l’Hawaïenne » Oui, il était du genre à aimer l’ananas sur les pizzas. « Sans olive s’il te plaît ». Perdu dans ses pensées, et portant les deux tasses, il ne réalise pas que le sourire de sa sœur disparaît. Il dépose les boissons sur la table basse avant de s’installer sur le canapé, laissant Bubble venir à ses côtés et poser sa tête sur sa jambe. « Faudra que je vienne te voir. Et la rencontrer par la même occasion. Juste pour m’assurer que ce n’est pas une psychopathe bien sûr » Ses doigts caressent le poil de sa chienne tout en relevant les yeux vers sa sœur. Il fronce les sourcils « Elo ? » Qu’est-ce qu’elle pouvait bien fabriquer ? Il se lève et la regarde en arquant un sourcil. Pourquoi est-ce qu’elle agissait bizarrement tout à coup ? Et puis il y a la sonnerie du téléphone. Par reflex, Finn tend la main pour qu’elle le lui rende, ma sa sœur le pose plus loin à la place. Il s’apprête à lui demander ce qu’il se passe quand elle prend la parole. Alors que le regard de Finn se pose sur l’ordinateur, il comprend rapidement. Il n’avait pas fermé sa boite mail avant de se lever pour son café. Et sa sœur avait sonné au même moment, lui faisant oublier ce détail pourtant si important. Et voilà qu’elle s’inquiétait, qu’elle paniquait. « Elowen…On est pas sur écoute… » Et même si c’était le cas, ils entendraient des bruits de télévision ou les aboiements de Bubble. Finnegan soupire avant de se passer la main dans les cheveux « Calme toi d’accord ? C’est pas si grave » Et alors qu’il essaie de la rassurer, Elowen attrape un morceau de papier pour confirmer ses peurs. Donc oui, elle savait. Il lève les yeux au ciel avant de pousser le papier plus loin et répondre à l’oral « Arrête s’il te plaît… » C’est pour ça qu’il n’avait rien dit. Du moins l’une des raisons. « Personne ne m’écoute, et personne ne nous filme » Il soupire « C’est juste des ados qui doivent s’ennuyer. Ils vont se lasser, n’en fais pas une formalité » Pourtant il avait peur, mais il ne voulait pas le montrer. Il savait qui c’était…même s’il ne connaissait pas leur nom. « Oublie ça d’accord ? Il n’y a rien d’alarmant. Tout va bien»

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment ça s'est passé (Finn)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne sais pas comment ça s'est passé (Finn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Park Sae-Jin - J'ai appris à vivre sans toi, mais je ne sais pas comment vivre sans nos mémoires
» Adam ~ Je ne sais pas comment te dire que je t'aime alors je préfère te le montrer
» [Photoshop]Images Sortantes de la banniére
» « Frères humains, laissez-moi vous raconter comment ça s'est passé. On n'est pas votre frère, rétorquerez-vous, et on ne veut pas le savoir. »
» Groudon / Groudon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-