Castle Rock :: 
Castle Rock
 :: Central city :: Central city apartments
Partagez | 
 

 Visite médicale [ft. Kennedy Clay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 42

ft. : Tom Hiddleston


MessageSujet: Visite médicale [ft. Kennedy Clay]   Lun 23 Juil - 18:46

Visite médicale

Une plaque neuve au bas de l’immeuble indiquait le numéro d’appartement où trouver Athanas Hofseth. 12 bis, donc deuxième appartement au premier étage. Sa profession était aussi notée ; infirmier libéral. Il y avait même son numéro de portable au cas où. Il exerçait conjointement avec le cabinet médical pour obtenir quelques ressources utiles, en échange de quoi il prenait le surplus de patients ; il pouvait même se déplacer jusque chez les personnes, n’était-ce pas formidable ? Mais il préférait être au calme, dans son appartement ; il n’aimait pas particulièrement se déplacer et en plus, il pouvait proposer du thé chez lui.
Il était préférable de lui téléphoner au préalable mais ce n’était pas trop grave si on arrivait chez lui sans l’avoir fait pour prendre rendez-vous ; il ne fallait juste pas s’offusquer du fait de le voir emmitouflé dans un peignoir, dépendant de l’horaire. Ses horaires indiquées disaient qu’il était disponible officiellement de 8h30 à 12h30 puis de 13h30 à 18h ; officieusement, tout le monde dans le coin savait qu’on pouvait le déranger n’importe quand, surtout s’il y avait une urgence.

Dans l’immédiat, c’était le matin, il était neuf heures et personne n’avait encore sonné. Il n’avait même pas, normalement, de rendez-vous aujourd’hui mais il avait pris soin de se vêtir quelque peu. Parce que passer sa journée en peignoir, ce n’était pas ce qu’il y avait de plus élégant mais en plus il détestait faire négligé auprès des patients. Déjà que l’un d’entre eux était persuadé qu’il se droguait – à raison – après avoir vu des marques sur ses avants-bras, il allait éviter de donner une mauvaise image de lui. Bon, sa tenue d’aujourd’hui serait plus décontractée que celle d’un infirmier de base mais au moins il n’aurait pas l’air trop bizarre si jamais quelqu’un se pointait. Il profitait du temps où il n’y avait personne pour faire du rangement, laissant sa fille Adélaïde aux bons soins de Mme Steele, sa voisine de palier.

Près de la porte d’entrée, il y avait le coin cuisine qui donnait une vue sur la rue. De l’autre côté, une porte menait à la salle de bains ; petite mais fonctionnelle avec une baignoire et des W.C. Juste à côté de cette porte-ci, il y en avait une autre menant à un placard où était rangé tout le stock pour prendre soin des patients ainsi que quelques produits ménagers de première nécessité. La porte encore à côté était celle menant à la chambre d’Adélaïde. Ainsi, le fond de la pièce principale, au vu de l’aménagement, servait donc de chambre à coucher pour Athanas. Depuis la visite de Julian Harris, cet espace était délimité par un rideau. Désormais, aucune photographie de famille était visible par le public. Le coin salon permettait d’accueillir les patients et se trouvait non loin du coin cuisine, donc là où il y avait le plus de lumière naturelle. Au moins, c’était plus convivial malgré la petitesse de l’endroit. Mme Steele avait reçu une vieille radio de la part de son cousin et en avait fait don à Athanas, car elle en avait déjà une. Il l’avait donc placé côté salon pour écouter un peu de musique en attendant que quelqu’un vienne. De toute façon, il n’avait pas prévu de bouger de la journée.
L’atmosphère était reposante et calme, pour une fois.
C’est dans ce contexte loin de la violence des échanges passés avec l’auteur Julian Harris qu’il allait avoir son premier p… sa première patiente. Et en plus, il avait fait des cookies. Chocolat-noisette. Une tuerie. Et à disposition des patients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 42

ft. : Riley Keough


MessageSujet: Re: Visite médicale [ft. Kennedy Clay]   Mar 24 Juil - 14:46

Il y avait des façons géniales de passer un jour de congé : prendre le temps d'un bain moussant avec un bon livre en était une, devoir courir en urgence pour soigner une migraine, non.
Malheureusement pour Kennedy, c'était la seconde option qui primait pour elle. Sa semaine était pourrie, définitivement pourrie : hier, un chiot lui avait vomi dessus à la clinique, la forçant à jeter un de ses hauts préférés malgré la blouse déjà.
Oui, elle avait mis le haut dans la poubelle de la clinique, oui elle était restée juqu'au soir en simple soutien gorge sous sa blouse.
Quand on vous prend de base pour la pire des traînées, on avait finalement un peu plus de libertés pour se permettre des choses.
Bref....
En se réveillant, elle avait espéré quelque chose de passager. Même ça, c'était pas possible. Trois fois déjà elle avait vomit, trois fois alors qu'elle essayait simplement de se préparer pour sortir au moins à la pharmacie demander des dolipranes. A présent, elle comprenait que les dolipranes ne seraient pas assez...
Les mains tremblantes, Kennedy se débarbouilla du mieux qu'elle le put. Elle avait tant bien que mal enfilé un jogging et un haut informe, ainsi qu'une vieille paire de tennis sans en attacher les lacets.
Bien sûr, cela lui rappelait le début de son adolescence. Charmant quand on y pensait, non ? Le début de son adolescence avait été marqué par une hospitalisation lourde et une tumeur au cerveau avec tout ce que cela impliquait d'agressif en traitement, et la fin de son adolescence par des viols à répétition de la part d'un professeur.
Heureusement, entre les deux il y eut quelques bonnes choses : être reine du bal de son lycée, réussir une scolarité compliquée, ne pas finir avec trois marmots avant sa majorité, ne pas avoir été embarqué par un des phénomènes étranges de la ville....
D'une certaine manière, Kennedy savait voir le côté positif des choses. Elle savait faire l'autruche aussi, se cacher. Une migraine, ça pouvait ne pas être anodin compte tenu de son passif médical, pourtant la jeune femme refusait de consulter pour de vrai. L'hôpital, elle voulait plus vraiment...

Depuis quelques temps, un infirmier s'était installé en ville. Il avait ses particularités, mais ne posait pas de questons, ce que la jeune femme appréciait. Le consulter lui, lui semblait être un bon compromis entre la pharmacie et les urgences.
C'est pourquoi, à 9h30, Kennedy se retrouvait à sonner chez lui avant de grimper en se retenant de ramper, les quelques marches jusqu'à la porte d'Athanas. Fort heureusement, malgré la douleur elle n'avait plus rien à vomir.

 « Désolé de vous déranger, j'crois que j'ai besoin de quelque chose contre la douleur.... »

Elle ne parvenait même pas à parler correctement fort, fermait les yeux le plus possible derrière les lunettes de soleil qu'elle portait pour se protéger les yeux de la lumière.

 »Franchement, si vous avez ça en rayon, j'ai rien contre.... »

Vu sa pâleur et son état, son corps n'aurait rien contre s'évanouir également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Visite médicale [ft. Kennedy Clay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Visite médicale des femmes n° 2 infirmière Sate
» [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Visite médicale des femmes n° 1 soigneuse poildecawotte
» Visite médicale de PAPY !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-